L’ABC d’hier : la vie des séniors illustrée par les juniors

70 résidants, âgés de 60 à 100 ans et plusieurs classes d'enfants de 6 à 14 ans ont réalisé ensemble un "abécédaire intergénération" retraçant l'histoire de vie des seniors largement illustrée par les juniors !

70 résidants, âgés de 60 à 100 ans et plusieurs classes d’enfants de 6 à 14 ans ont réalisé ensemble un « abécédaire intergénération » retraçant l’histoire de vie des seniors largement illustrée par les juniors !

Début 2007, l’équipe d’animation a souhaité rassembler sur un même support les récits de vie des personnes âgées des quatre sites de son pôle de soins gériatriques* et les productions d’enfants des trois communes représentées.

Un recueil sous forme d’abécédaire
Dans l’alphabet utilisé comme base de départ, chaque lettre est associée à un thème, chaque thème à une histoire de vie, chaque histoire à des illustrations et chaque récit à une mise en scène possible.
L’objectif étant de réunir « jeunes et vieux …ensemble » dans un même projet et d’élaborer un recueil de l’ensemble des récits des résidants illustrés par des enfants, pour en faire partager le contenu à des lecteurs et spectateurs de tout âge.

Les enfants de quatre écoles, âgés de 6 à 14 ans, ont participés à l’illustration du projet : les 7 classes élémentaires de l’école Pierre Stalder de Carquefou, 2 classes de 4ème et de 3ème du collège de St Jacques de Compostelle à Nantes, toutes les classes de l’école élémentaire de St Joseph de Château-Thébault, une classe de l’école élémentaire de la Ferrière d’Orvault, sans oublier les enfants du personnel.

A l’issue de cette production, le projet fut de mettre en scène certaines de ces nouvelles et de les produire devant un public rassemblant jeunes et vieux, au moment de la semaine bleue*, sur les différents sites ainsi que dans les écoles concernées afin que les deux générations puissent passer de bons moments ensemble.

Le CHU de Nantes gagne un prix
À l’occasion de la Semaine Bleue, un concours récompense les meilleurs projets organisés à l’échelon d’un département, d’un canton, d’une commune ou d’un établissement.
Le pôle de soins gériatriques du CHU de Nantes a ainsi gagné un des cinq prix du concours de la semaine bleue pour son ABC d’hier.

Qu’est-ce que la semaine bleue ?
La semaine nationale des retraités et personnes âgées, appelée semaine bleue, est un moment privilégié de la vie associative. Cet évènement vise à informer et sensibiliser l’opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations. Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer le thème retenu. Pour en savoir plus : href= »http://www.semaine-bleue.org » target= »_blank »

*Le CHU de Nantes dispose de 534 lits de soins de longue durée (pôle soins gériatriques) répartis sur quatre sites différents : la maison Pirmil, Beauséjour, l’hôpital de la Seilleraye et l’hôpital de la Placelière.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.