L’AP-HM lance l’hôpital tout numérique

A partir de 2007, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille équipera ses établissements de la "télévision par Internet". Testée actuellement dans le pôle psychiatrique Baille, la télévision numérique sera étendue à tous les établissements fin 2007.

A partir de 2007, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille équipera ses établissements de la "télévision par Internet". Testée actuellement dans le pôle psychiatrique Baille, la télévision numérique sera étendue à tous les établissements fin 2007.

Ce nouveau service place l’AP-HM comme pionnière dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il permettra notamment aux patients de bénéficier de plusieurs fonctionnalités innovantes et multimédias tels que les chaînes câblées, la TNT, le téléphone et internet.

Au niveau des conditions de travail, cette révolution numérique complètera la mobilité du personnel avec l’accessibilité aux données patients. Chaque service sera doté de téléphones portables et aura accès aux données médicales, par l’intermédiaire de ces nouveaux postes de travail placés dans les chambres.

Courant 2007, les 1 400 téléviseurs ancienne génération seront remplacés par 2 500 écrans plats. Selon leurs particularités, les services seront équipés soit d’un téléviseur, soit d’un meuble multimédia placé au pied du lit avec accès direct au téléphone, à Internet, à la télévision ou à la location de films.

Pour accéder à ces services, les patients disposeront d’un porte-monnaie électronique rechargeable sur des bornes situées dans les halls d’accueil. Ainsi le paiement s’effectuera selon la consommation et non plus au moyen d’un forfait.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.