L’AP-HM : l’écocitoyenneté au quotidien

L'AP-HM, qui vient de recevoir 2 Awards du développement durable, lance une campagne auprès du personnel : "Economies d'énergie : changeons nos habitudes".

L’AP-HM, qui vient de recevoir 2 Awards du développement durable, lance une campagne auprès du personnel : « Economies d’énergie : changeons nos habitudes ».

Eteindre son ordinateur, la lumière, la climatisation, mais aussi la cafetière en quittant son bureau … Tous les jours, avec des gestes simples, chacun peut participer à la protection de l’environnement et faire des économies d’énergie. A titre d’exemple, un ordinateur consomme en moyenne 300 watts par heure, et une cafetière plus de 1000 watts !

Pour l’hôpital, la maîtrise des dépenses énergétiques est devenue un enjeu majeur. Pour sensibiliser les quelque 14 000 salariés de l’AP-HM, des messages sont diffusés sur Intranet et dans les médias internes.

Une plaquette rappelant les gestes écocitoyens, réalisée par la direction Architecture et Patrimoine, est disponible en ligne : ap-hm.fr

Chaque année, l’AP-HM dépense 4,32M€ pour l’électricité, 5,88M€ pour le chauffage et la climatisation et 2,46 M€ pour l’eau.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.