Le 27 juin, venez mesurer votre souffle dans le hall de l’hôpital jean Minjoz

A l’instar de centaines de centres hospitaliers à travers le monde, le CHRU de Besançon participera à la Journée Mondiale de la Spirométrie, qui aura lieu le 27 juin prochain.

A l’instar de centaines de centres hospitaliers à travers le monde, le CHRU de Besançon participera à la Journée Mondiale de la Spirométrie, qui aura lieu le 27 juin prochain.
La spirométrie est une mesure du souffle qui permet le dépistage de l’asthme et des maladies respiratoires obstructives chroniques. Ces maladies frappent en France plus de 6 millions de personnes. Une spirométrie doit être pratiquée régulièrement chez les personnes à risques (plus de 40 ans, fumeurs ou ex-fumeurs, ou exposés à des polluants professionnels ou domestiques), qu’elles présentent ou non des symptômes (essoufflement, toux). Un diagnostic précoce permet en effet une meilleure prise en charge et ouvre de nouvelles perspectives pour le malade.

Les personnes se rendant au CHRU de Besançon le 27 juin 2012 seront invitées à mesurer leur souffle avec un professionnel de santé. Dans le hall de l’hôpital jean Minjoz, de 8h30 à 17h00, les franc-comtois seront invités à pratiquer une spirométrie,  « examen du souffle » simple, rapide (compter une dizaine de minutes) et indolore : il suffit de souffler (mais souffler fort !) dans un spiromètre. L’annonce du résultat offrira l’occasion d’informer les participants sur l’importance de conserver une bonne santé respiratoire et les moyens d’y parvenir.

Médecins, infirmiers et étudiants en médecine de l’unité Physiologie explorations fonctionnelles (PEF) inviteront patients et visiteurs à pratiquer ce test. Les personnes dépistées pourront avoir un bilan complémentaire le jour même, au sein de l’unité PEF.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.