Le centre de maladies neuro-musculaires labellisé

Le centre de maladies neuro-musculaires composé d'unités neurologiques des CHU de Limoges et de Clermont-Ferrand, vient d'être labellisé par le Ministère de la Santé. La coordination en est assurée par le service de Neurologie du CHU de Limoges. Une reconnaissance obtenue en réponse à l'appel d'offres ministériel pour la création de centre de prise en charge des maladies rares, et qui donne de nouvelles perspectives à l'équipe du Professeur Vallat, chef de service de neurologie.

Le centre de maladies neuro-musculaires composé d’unités neurologiques des CHU de Limoges et de Clermont-Ferrand, vient d’être labellisé par le Ministère de la Santé. La coordination en est assurée par le service de Neurologie du CHU de Limoges. Une reconnaissance obtenue en réponse à l’appel d’offres ministériel pour la création de centre de prise en charge des maladies rares, et qui donne de nouvelles perspectives à l’équipe du Professeur Vallat, chef de service de neurologie.

Créée il y a plus de vingt ans pour diagnostiquer, prendre en charge les malades et conduire des projets de recherche, cette unité de neurologie du CHU de Limoges suit aujourd’hui près de 300 patients par an atteints de maladies neuro-musculaires et multiplie les échanges avec les spécialistes internationaux de ce type de pathologie.

Au côté du centre expert de Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) placé sous la responsabilité du Professeur Couratier, ce centre de maladies neuro-musculaires permet aux patients atteints de myopathies ou de neuropathies périphériques (polynévrites), de pouvoir disposer de l’ensemble des personnels et des moyens techniques adaptés à leurs pathologies.

Cette labellisation s’accompagne en effet de l’attribution de crédits qui vont permettre le recrutement de nouveaux personnels (médecin, secrétaire) et la sollicitation accrue de différentes compétences : kinésithérapeute, attaché de recherche clinique.

Ce centre de référence ainsi que le centre expert SLA sont localisés dans le département de Neurologie qui prend aussi en charge les autres malades atteints d’affections comme la Sclérose en Plaques, la maladie de Parkinson, les démences, les épilepsies, les troubles du sommeil etc…

Contact
Professeur Vallat
CHU de Limoges – Hôpital Dupuytren / 05 55 05 65 61

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.