Le Centre de recherche clinique obtient le label Inserm

Réaliser des études cliniques de qualité pour des patients aux pathologies complexes ou aigues, nécessite de disposer d'un centre de recherche clinique dédié. C'est en tout cas le point de vue partagé par le CHU et l'université de Limoges, l'Agence Régionale d'Hospitalisation et la région Limousin, qui ont toujours soutenu la création d' une structure spécifiquement dédiée à la recherche clinique. Un choix validé par les résultats du centre de recherche clinique créé au sein de l'hôpital Dupuytren, et sa récente labellisation par l'Inserm.

Réaliser des études cliniques de qualité pour des patients aux pathologies complexes ou aigues, nécessite de disposer d’un centre de recherche clinique dédié. C’est en tout cas le point de vue partagé par le CHU et l’université de Limoges, l’Agence Régionale d’Hospitalisation et la région Limousin, qui ont toujours soutenu la création d’ une structure spécifiquement dédiée à la recherche clinique. Un choix validé par les résultats du centre de recherche clinique créé au sein de l’hôpital Dupuytren, et sa récente labellisation par l’Inserm.

Cette activité scientifique entrant typiquement dans les missions des centres hospitaliers universitaires, est aujourd’hui une véritable passerelle entre la recherche fondamentale et l’applicatif clinique. Elle permet de réaliser de réelles avancées scientifiques, contribuant à la création de nouvelles molécules et participe aussi à une meilleure connaissance de certaines maladies et par la même, à une amélioration des soins.

S’appuyant sur une équipe de chercheurs et soignants spécialisés en recherche clinique, développant des outils informatiques sur-mesure, le centre de recherche clinique du CHU de Limoges est devenu une véritable plateforme professionnelle de soutien aux investigateurs.

Les domaines d’excellences du centre de recherche clinique sont notamment la réanimation, l’infectiologie, la pharmacologie, et l’hématologie. Ce centre doit son efficience à son approche qui essaye d’associer au quotidien tous les acteurs hospitaliers aux protocoles de recherche mais aussi de faire rimer recherche clinique avec qualité de soins et amélioration thérapeutique.

Cette labellisation Inserm (la 4ème obtenue par une équipe du CHU de Limoges depuis un an et demi) confirme la dynamique scientifique actuelle de l’institution et constitue une véritable chance de développement pour répondre aux exigences internationales de la recherche. Elle débaptise aussi le nom du centre de recherche clinique qu’il convient désormais d’appeler Centre d’Investigation Clinique (CIC).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.