Le Centre de traitement et d’évaluation de la douleur (CETD)

Le projet du Centre de Traitement et de la Douleur a été approuvé par les instances du CHU et par l'Agence Régionale d'Hospitalisation en juin 2000.

Le CHU dispose actuellement d’une consultation pluridisciplinaire de douleur chronique.
Les praticiens impliqués dans cette structure participent également à la prise en charge de la douleur dans plusieurs services sur demande de leurs confrères.

L’ouverture du CETD est prévue au cours du premier semestre 2002. Dans l’intervalle, afin d’obtenir une réduction de délai d’attente pour les patients orientés à la fois par les services de soins du CHU et également par les structures extérieures et pour réaliser davantage de prise en charge pluridisciplinaire, trois postes supplémentaires doivent être créés dès 2001 (1 poste de secrétaire, 1 poste d’infirmier (e) et 1 poste de psychologue).

Dès l’ouverture de ce nouveau Centre de Traitement et d’évaluation de la douleur, de nouveaux secteurs d’activité seront créés (hôpital de jour et explorations fonctionnelles)
Cette nouvelle structure s’appliquera à :

– développer un réseau local et régional d’algovigilance,

– mettre en place une équipe mobile contre la douleur

– permettre des interventions dans le cadre de l’hospitalisation à domicile

– collaborer de manière plus étroite avec le Centre Jean Perrin

– mettre en place un programme annuel de formation pour les médecins et les personnels soignants

– élaborer et faire publier un algoguide pour tous les professionnels de santé de la région

– développer une activité de recherche

Le CETD s’intègre dans le Projet 3C : espace de recherche clinique unique en France

Sur une superficie de 940m², le nouveau bâtiment permettra le regroupement géographique du Centre de Pharmacologie Clinique (CPC) du Centre Régional de Traitement et d’Evaluation de la Douleur et du Centre d’Endoscopie et de Nouvelles Technologies Interventionnelles (CENTI) créant ainsi un espace de recherche clinique unique en France.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.