Le Centre d’Investigation Clinique (CIC) des HCL

Les Hospices Civils de Lyon ont été retenus par le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité et par l'Inserm pour créer un Centre d'Investigation Clinique (CIC), dédié à la recherche clinique. Ce Centre, véritable interface entre les patients (ou les volontaires sains) et les chercheurs, cliniciens ou non, a pour but de promouvoir, de faciliter et d'améliorer la qualité de la recherche clinique au sein du CHU, sans alourdir la charge des équipes soignantes.

Le CIC utilisera le plus possible les services existants sur le CHU, en facilitant les contacts entre différentes disciplines, entre recherche fondamentale, pré-clinique et clinique, entre les établissements publics et les industriels. Il assurera aussi un rôle de formation à et par la recherche pour les personnels du CHU (accueil de stagiaires, organisation de séminaires).

Le CIC est dirigé par un Coordonnateur, et un Comité Technique, dont les membres représentent les Hôpitaux de Lyon, l’Université, l’INSERM, et des instances hospitalières.

L’offre du CIC

Des lits sur deux sites : l’un à l’hôpital cardiologique, l’autre au Centre Hospitalier Lyon Sud qui sont les lieux d’accueil des patients ou volontaires sains.
Des lits dans les services : lorsque les patients ne peuvent être déplacés, le personnel du CIC intervient dans tout établissement des HCL, pour effectuer les tâches liées à la recherche, aider les chercheurs et soulager ainsi les équipes de soins.

Du personnel qualifié pour la recherche : infirmières de recherche ou ARC (Attachés de Recherche Clinique) ayant pour mission d’aider au remplissage des cahier d’observation, de gérer les prélèvements biologiques (nombreux tubes à étiqueter, centrifuger, acheminer dans les laboratoires différents voire par des transporteurs extérieurs)
Un accompagnement des chercheurs pour la préparation ou la réalisation d’un projet de recherche : conseil, rédaction, soumission à des appels d’offres, en relation étroite avec les services de biostatistique, ou de gestion de données.

L?équipe du CIC

Actuellement, l’équipe du CIC est composée d’un coordonnateur (François Gueyffier) et d’un médecin délégué (Catherine Cornu), d’infirmières Attachés de Recherche Clinique (IDE/ARC) et d’un secrétariat. En fonction des projets à réaliser, d’autres médecins rejoindront l’équipe dont un animateur de réseau, des médecins généralistes, des consultants

Contact

Médecin coordonnateur : François Gueyffier, 04.72.35.76.03. francçois.gueyffier@chu-lyon.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.