Le Centre du sommeil d’Amiens reconnu pour la qualité de ses pratiques

Insomnie, narcolepsie, hypersomnie idiopathique (somnolence excessive), apnée du sommeil... 166 consultations spécialisées et 668 examens ont été réalisés par le centre de sommeil du CHU Amiens-Picardie en 2015. Accréditée centre de formation et d’accueil pour le diplôme universitaire DIU « le sommeil et ses pathologies », cette unité vient d'obtenir une nouvelle reconnaissance : l'agrément décerné par la Société Française de Recherche et Médecine Du Sommeil (SFRMS).
Insomnie, narcolepsie, hypersomnie idiopathique (somnolence excessive), apnée du sommeil… 166 consultations spécialisées et 668 examens ont été réalisés par le centre de sommeil du CHU Amiens-Picardie en 2015. Accréditée centre de formation et d’accueil pour le diplôme universitaire DIU « le sommeil et ses pathologies », cette unité vient d’obtenir une nouvelle reconnaissance : l’agrément décerné par la Société Française de Recherche et  Médecine Du Sommeil (SFRMS). Ce label, véritable certification qualité, récompense le respect des bonnes pratiques par des équipes compétentes.
Pour l’obtenir les équipes ont revu et renforcé les procédures et protocoles de prise en charge des patients porteurs de trouble du sommeil. Cette reconnaissance par les pairs conforte la réputation et le rayonnement régional et national de l’Unité de Pathologies du Sommeil et de la Vigilance (UPSV) amiénoise.
A l’UPSV les patients sont accueillis par le Dr Basille-Fantinato, neurologue et son équipe composée de quatre infirmières et d’une technicienne de sommeil. La prise en charge multidisciplinaire comprend le recours possible aux pneumologues, ORL, endocrinologues du CHU et la réalisation d’examens spécialisés tels que des enregistrements de sommeil (polysomnographies) et des tests de vigilance (tests d’endormissement ou tests de maintien d’éveil). En cas de besoin, les patients sont dirigés vers le Pôle de prévention.
Créé dans les années 1980, l’Unité de Pathologie du Sommeil et de la Vigilance est le fruit de la collaboration entre les services d’Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux et de Pneumologie. En 2005, le CHU Amiens-Picardie ouvrait officiellement un centre de sommeil, en inaugurant une unité indépendante composée de 4 chambres.  
L’Unité de Pathologies du Sommeil et de la Vigilance (UPSV) est située sur le site sud du CHU Amiens-Picardie dans le bâtiment Saint-Vincent de Paul. Tél. 03 22 45 59 60

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.