Le cerveau inspire les talents toulousains

La 9ème édition de la Semaine du Cerveau mobilise les chercheurs et artistes de la ville rose. Du 10 au 16 mars 2014, ils donneront une série de conférences et expositions où se mêlent science et création artistique. L’occasion pour le public de connaître les dernières avancées de la recherche et de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement du cerveau humain, siège de notre mémoire et de nos émotions

La 9ème édition de la Semaine du Cerveau  mobilise les chercheurs et artistes de la ville rose. Du 10 au 16 mars 2014, ils donneront une série de conférences et expositions où se mêlent science et création artistique. L’occasion pour le public de connaître les dernières avancées de la recherche et de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement du cerveau humain, siège de notre mémoire et de nos émotions : Comment perçoit-il le monde ? Le cerveau bilingue est-il différent ? Pourquoi sommes-nous en majorité droitiers ? Quel niveau de conscience pendant le coma ? Comment optimiser sa mémoire ?  Autant de questions auxquels répondront les spécialistes de l’Institut des Sciences du Cerveau de Toulouse en association avec l’Inserm, le CNRS, l’Université Toulouse III-Paul Sabatier, l’Université de Toulouse II-Le Mirailet et le CHU de Toulouse.
Soirée inaugurale le 10 mars à 18h00au Théâtre Soranopar avec la conférence-spectacle «Est-ce que tu vois ce que je vois ? Perception normale, pathologique et autres…?» animée par deux  chercheurs et la compagnie théâtrale «Les Anachroniques».
Au programme : projections débat, soirée des associations, expositions
Une semaine internationale pour sensibiliser le public aux enjeux de la recherche sur le cerveau
Coordonnée par la European Dana Alliance for the Brainen Europe et la Dana Alliance for Brain Initiativesaux Etats-Unis, la Semaine du Cerveau a été déclinée en France par la Société Française des Neurosciences. Elle est aujourd’hui un événement majeur auquel participent plusieurs dizaines de pays, plus de 1 875 organisations partenaires (organismes de recherche, universités, centres de recherche médicale, hôpitaux, écoles, associations de patients, agences gouvernementales et organisations professionnelles de 62 pays) visant toutes à faire connaître les progrès de la recherche sur le cerveau.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.