Le CHU catalyseur de start up

La Sté BioLiveScale spécialisée dans les FibroMètres a été fondée en 2004 à l'initiative du Pr Paul Calès, hépato-gastro-entérologue au CHU d'Angers. Ce praticien hospitalier - professeur des universités a décidé de valoriser ses travaux de recherche en lançant la start up BioLiveScale. Une initiative plusieurs fois récompensée...

La Sté BioLiveScale spécialisée dans les FibroMètres a été fondée en 2004 à l’initiative du Pr Paul Calès, hépato-gastro-entérologue au CHU d’Angers. Ce praticien hospitalier – professeur des universités a décidé de valoriser ses travaux de recherche en lançant la start up BioLiveScale. Une initiative plusieurs fois récompensée…

Avec son équipe du service d’hépato-gastro-entérologie du CHU d’Angers et du laboratoire HIFIH, UPRES EA 3859, Institut Fédératif de Recherche 132, université d’Angers, le Pr Paul Calès a mis au point le premier test de fibrose hépatique en 1997 puis commercialisé des tests de 2e génération en 2006, les FibroMètres, pour le diagnostic et la mesure de la fibrose au des maladies du foie (causes virales, alcooliques, métaboliques).
De nombreuses publications de haut niveau valident la performance des FibroMètres qui sont actuellement les tests les plus performants pour le diagnostic de fibrose et le seul test mesurant la fibrose.

La création de BioLiveScale est intervenue fin 2004. Incubé à la Technopôle d’Angers, ce projet a été remporté les concours de création d’entreprises innovantes du ministère de la recherche – OSEO ANVAR, au niveau émergence en 2003, et au niveau création en 2004. BioLiveScale est impliqué dans le pôle de compétitivité Atlantic Biothérapie.

Un accord de propriété industrielle a été signé avec le CHU et l’université d’Angers pour l’exploitation des brevets.

BioLiveScale (www.biols.fr) travaille avec des grands noms nationaux et internationaux des sociétés biotechs avec lesquels des accords ont été passés.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.