Maladies psychiatriques : Réunion de Concertation Pluridisciplinaire, 1ère étape d’une démarche d’optimisation des soins

Dépression, schizophrénie, troubles bipolaires... les maladies psychiatriques sont très fréquentes en France. Dans un grand nombre de cas leur prise en charge mérite d’être optimisée.

Dépression, schizophrénie, troubles bipolaires…  les maladies psychiatriques sont très fréquentes en France. Dans un grand nombre de cas leur prise en charge mérite d’être optimisée.
Stigmatisation, fragmentation des soins, retard de diagnostic et de mise à disposition des traitements, moins bonne prise en compte des pathologies somatiques… Difficile d’appliquer les recommandations internationales de bonnes pratiques aux patients atteints de maladies psychiatriques. Il s’ensuit une évolution chronique et résistante de leur maladie qui se traduit par des taux élevés d’invalidité, de chômage et de mortalité. 
Pour pallier ces dysfonctionnements, le CHU de Besançon a mis en place la première Réunion de Concertation Pluridisciplinaire en psychiatrie en France, en janvier 2017. Suivant les recommandations du centre expert de la fondation FondaMental, cette démarche associe les psychiatres, neurologues, psychologues, neuropsychologues, infirmiers et travailleurs sociaux des établissements et service de psychiatrie du territoire franc-comtois.
Au delà de la prise en charge globale des patients, ces échanges visent à organiser la confirmation diagnostique dans des situations complexes, à proposer des stratégies de soins adaptées, à uniformiser les pratiques sur l’ensemble du territoire, à favoriser les liens et la communication entre les différents acteurs de terrain, à participer à la formation des internes et étudiants en médecine, et au final, d’améliorer la prise en charge des malades.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.