Le CHU de Bordeaux, vitrine de l’innovation santé en Nouvelle Aquitaine

Présent sur le stand de la Nouvelle-Aquitaine pour promouvoir quatre start ups innovantes en santé, le CHU de Bordeaux a rappelé son rôle majeur en matière de recherche par la voix de son directeur général, Philippe Vigouroux « 60% des publications scientifiques de la région sont signées par nos équipes qui collaborent avec l’université de Bordeaux, l’Inserm, le CNRS, l’Inria, tous les grands partenaires de la recherche fondamentale. De ce dialogue naît la recherche puissante et très reconnue de Nouvelle Aquitaine » Il a également souligné que 60% des publications scientifiques de la région étaient signées par les équipes du CHU.

Présent sur le stand de la Nouvelle-Aquitaine pour promouvoir quatre start ups innovantes en santé, le CHU de Bordeaux a rappelé son rôle majeur en matière de recherche  par la voix de son directeur général, Philippe Vigouroux « 60% des publications scientifiques de la région sont signées par nos équipes qui collaborent avec l’université de Bordeaux, l’Inserm, le CNRS, l’Inria, tous les grands partenaires de la recherche fondamentale. De ce dialogue naît la recherche puissante et très reconnue de Nouvelle Aquitaine » Il a également souligné que 60% des publications scientifiques de la région étaient signées par les équipes du CHU.
Très impliqués également dans l’innovation, le CHU de Bordeaux, avec les CHU de Limoges et de Poitiers, mettent à disposition des patients les derniers médicaments, les derniers dispositifs médicaux, les dernières organisations qui font que les patients sont toujours mieux soignés dans les centres hopitaliers universitaires.

Intelligence artificielle, télémédecine, application mobile… 4 start ups fondées par des équipes du CHU de Bordeaux étaient mises à l’honneur sur le cluster des Technologies de l’Information et de la Communication de la région Nouvelle Aquitaine 
Ange gardien, https://www.reseau-chu.org/article/maladies-chroniques-bordeaux-confie-avec-succes-le-diagnostic-et-le-suivi-au-projet-ange-gardien/ l’application mobile d’échange entre médecins libéraux et médecins experts au service de l’identification des maladies chroniques et du suivi des patients.
Deski  https://www.reseau-chu.org/article/echographie-a-bordeaux-une-start-up-democratise-limagerie-medicale-une-1ere-tres-promette/, start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle au service de l’échographie et de son interprétation.
Synapse Medicine, plateforme d’intelligence artificielle au service de la prescription médicamenteuse.
Satelia qui facilite la mise en place organisationnelle des nouveaux outils de télémedecine 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.