Le CHU de demain : présentation du rapport le 14 décembre 2018

Vendredi 14 décembre, c’est au Futuroscope que les six conférences exploreront l’avenir des CHU. Elles présenteront leur vision rénovée du modèle hospitalo-universitaire lors de la présentation de leur rapport « le CHU de demain » aux deux ministres, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Vendredi 14 décembre, c’est au Futuroscope que les six conférences exploreront l’avenir des CHU. Elles présenteront leur vision rénovée du modèle hospitalo-universitaire lors de la présentation de leur rapport « le CHU de demain » aux deux ministres, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. 
Ce rapport, demandé à l’occasion des 60 ans des CHU, doit proposer des évolutions permettant de répondre, dans le cadre de la stratégie nationale de santé et avec l’ensemble des autres acteurs de l’offre de soins, aux enjeux d’organisation territoriale, de santé publique et notamment de prévention, de pluriprofessionnalité, d’accès aux soins, de pertinence et de qualité des actes et prises en charge. Des propositions sont également attendues pour favoriser la recherche et l’innovation en santé et faire évoluer le rôle du CHU dans la formation professionnelle. Ces attendus sont précisés dans la lettre de mission du 10 novembre 2017, signée des deux ministres. 
Co-rédigé par la conférence des directeurs généraux de CHU, la conférence des présidents de CME de CHU, la conférence des doyens des facultés de médecine, la conférence des présidents d’université, la conférence des doyens des facultés de pharmacie, la conférence des doyens des facultés de chirurgie dentaire, le document fondateur sera présenté aux deux ministres le 14 décembre 2018. 

Les six conférences 

La Conférence des Directeurs Généraux de CHU

La Conférence est l’Assemblée des Directeurs Généraux de CHU. Elle intervient pour améliorer le service rendu au malade et le fonctionnement des 32 CHU. Elle a pour vocation de promouvoir et de défendre les atouts et spécificités des hôpitaux universitaires.
Think tank des CHU et force de proposition et d’analyse, la Conférence est porteuse d’initiatives et de projets expérimentaux. Elle remplit également une mission d’information et d’alerte auprès des autorités de tutelle et du public sur les conditions de mise en œuvre de la politique de santé dans les CHU.
La Conférence assure une fonction de veille réglementaire sur tous les textes en préparation ayant une incidence sur la gestion des CHU. Enfin, la Conférence coordonne son action avec la Fédération Hospitalière de France, la Conférence des Présidents de CME des CHU et la Conférence des Doyens. 
Fondée en 1970, la Conférence est constituée en association type loi 1901. Elle est dirigée par un bureau, élu pour trois ans.
Président de la Conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitaliers Universitaires :
Monsieur Jean-Pierre Dewitte
Directeur Général du CHU de Poitiers
CHU de Poitiers – 2 rue de la Milétrie – CS 90577
86021 POITIERS cedex 
dg.conference@chu-poitiers.fr – annie.soyez@chu-poitiers.fr 
Tél : 33 (0)6 31 99 42 84

 La conférence des Présidents de Commissions Médicales d’Etablissement (CME) de CHU
 
Instance nationale représentative de tous les praticiens hospitalo-universitaires ou hospitaliers, titulaires ou non exerçant en Centres Hospitalo-Universitaires, la Conférence réunit les Présidents et des Vice-Présidents des Commissions Médicales d’Etablissement (CME) des CHU français. Chaque président est élu pour un mandat de 4 ans par la CME du CHU où il exerce.
La Conférence représente l’ensemble des médecins exerçant en CHU auprès du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales et de ses directions centrales, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie et des grandes agences nationales en santé. La Conférence nourrit de ses réflexions et propositions le débat législatif et réglementaire.
Ses missions : Promouvoir les missions spécifiques des CHU, Soins, Enseignement, Recherche; accompagner les praticiens des CHU dans la mise en œuvre des réformes hospitalières ; promouvoir la Recherche Clinique et la Cancérologie dans les CHU et en territoire ; animer des débats de société sur la santé et plus spécifiquement sur la place des CHU dans l’organisation des soins, l’expertise et l’innovation.
Président de la Conférence des Présidents de CME de CHU  
Professeur Michel Claudon, Vice-président de la CME du CHRU de Nancy
CHRU de Nancy – Hôpital Central
29, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny – 54000 NANCY
Contact presse Conférence des Présidents de CME de CHU
Géraldine Soulier M : 06 17 85 13 44 – geraldine.soulier06@gmail.com

La Conférence des Doyens des Facultés de Médecine

Garante de la qualité et du dynamisme de la recherche et de l’enseignement médical, la Conférence de Doyens des Facultés de Médecine a pour vocation de promouvoir et moderniser la formation initiale de nos étudiants et la formation continue de tous les médecins et des métiers de la santé. Au carrefour de tous les aspects de la pratique médicale, elle favorise et coordonne la recherche médicale de ses aspects fondamentaux aux applications cliniques, avec l’objectif d’améliorer les soins en y intégrant, avec équité, l’accès à l’innovation.
La Conférence des Doyens des Facultés de Médecine construit, grâce à ses trois missions (formation, enseignement, recherche), la médecine de demain. La Conférence est une instance consultative de ses deux Ministères de Tutelle des autorités de santé et de tous les partenaires impliqués dans les actions de recherche et de formation. Forte de cette légitimité et de son expertise, elle rend des avis sur les adaptations nécessaires à l’évolution des études médicales en lien avec les progrès de la science. Ses propositions influencent donc concrètement l’organisation de l’offre de soins (démographie médicale, répartition des enseignements, agrément des services formateurs, etc) mais aussi la préfiguration de la médecine du futur. La Conférence des Doyens de Médecine s’implique avec conviction dans une vision sociétale moderne, sensible à des enjeux majeurs comme l’éthique, le bien-être et l’importance d’une défense de nos écosystèmes dans un concept de « One Health »
Président de la Conférence des Doyens des Facultés de Médecine 
Pr Jean Sibilia, doyen de la Faculté de Médecine de Strasbourg
Faculté de médecine Paris Descartes
15 rue de l’Ecole de Médecine – 75006 Paris
jean.sibilia@unistra.fr – Tél : 33 (0)3 68 85 34 98 

La Conférence des Présidents d’Université (CPU)

La Conférence des présidents d’université (CPU) rassemble les dirigeants des 73 universités de France, ainsi que ses 3 universités de technologie, 3 instituts nationaux polytechniques, 4 écoles normales supérieures, plusieurs  grands établissements et l’ensemble des communautés d’universités et d’établissements. La CPU compte ainsi 130 membres, sur l’ensemble du territoire national, et représente, grâce à ses liens avec les organismes et écoles,  la plus grande part des forces d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation françaises.
Représentant plus d’1.6 million d’étudiants, la CPU est, depuis plus de 40 ans, force de proposition et de négociation sur toutes les questions universitaires auprès des pouvoirs publics, des différents réseaux et acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, de partenaires économiques et sociaux et d’institutions territoriales, nationales,  et internationales. La CPU a de plus un rôle croissant envers la société et le grand public, afin de mieux faire connaître les universités, leurs débouchés et réussites, et les apports que doit permettre la recherche de haut niveau qui y est conduite, dans tous les champs de la connaissance. 
Président de la Conférence des présidents d’université (CPU)
Pr Gilles Roussel, président de l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée 
103 boulevard Saint-Michel
75005 Paris
presidence@cpu.fr – Tél : 33 (0) 1 44 32 91 59  

La Conférence des Doyens des Facultés de Pharmacie de France

La Conférence nationale des doyens des facultés de pharmacie est une instance consultative représentant les 24 unités de formation et de recherche (UFR) ou composantes en sciences pharmaceutiques. Constituée de leurs doyens ou directeurs respectifs, elle est l’interlocuteur académique officiel des autorités de tutelle et de différentes instances.
 Par des réflexions communes, des propositions, des avis et des recommandations, la Conférence nationale des doyens des facultés de pharmacie a pour mission essentielle de promouvoir et de défendre les atouts et spécificités de la formation et de la recherche dans le domaine des sciences pharmaceutiques, dont elle est garante. Elle veille également à en assurer la qualité et l’amélioration continue. 
Président de la Conférence des doyens des facultés de pharmacie
Pr Bernard Muller, Doyen de la faculté de pharmacie de l’Université de Bordeaux
146 rue Léo Saignat (case 9) – 33076 Bordeaux cedex
doyen.pharmacie@u-bordeaux.fr – Tél : 33 (0) 5 57 57 12 00 

La Conférence des Doyens des Facultés de chirurgie dentaire

La Conférence des Doyens des Facultés de Chirurgie Dentaire, structure représentative de l’Odontologie universitaire et hospitalière, regroupe les 16 Unités de Formation et de Recherche représentées au sein de la Conférence par leur doyen respectif. Elle constitue une force de proposition, de réflexion et de décision politique en matière de formation, de soin et de recherche dans le domaine de l’odontologie auprès de toutes les instances officielles publiques, privées, professionnelles et ordinales nationales et internationales. 
Dans sa nouvelle dynamique, la conférence s’est fixée divers objectifs, dans un contexte de multiples réformes structurelles. Elle vise à promouvoir une formation académique initiale et continue de haut niveau s’appuyant sur la recherche et la clinique hospitalière. Elle privilégie les enseignements théoriques, pratiques et cliniques interdépendants et fondés sur l’évidence scientifique. Elle soutient l’intégration de ses laboratoires de recherche au sein de projets universitaires d’excellence en synergie avec l’Inserm et le CNRS. Elle a une démarche de structuration des formations reposant sur les principes d’assurance qualité et l’usage de pédagogies innovantes. 
Dans une dynamique de collaboration interprofessionnelle, la conférence mène une réflexion autour du positionnement des UFR d’Odontologie en rapport avec les probables développements de la loi LRU et les incidences éventuelles qui pourraient en découler. Tenant compte des spécificités qui caractérisent les facultés de chirurgie dentaire, de médecine ou de pharmacie, leur richesse commune s’opère déjà et depuis longtemps, aussi bien dans les échanges pédagogiques que scientifiques, avec l’optimisation des moyens disponibles mais tout en conservant une identité, une lisibilité et une autonomie au sein des universités, notamment dans son interface originale entre sciences de l’ingénieur, biologie-santé, sciences humaines et sociales.
Présidente de la Conférence des Doyens des Facultés de chirurgie dentaire
Professeur Corinne TADDEI-GROSS, Doyen de la Faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg
8 rue Sainte-Elisabeth – 67000 Strasbourg
corinne.taddei@unistra.fr   – Tél : 33 (0)3 68 85 39 02

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.