Le « CHU de demain » : une ambition et une mission

Un an après les Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues à Toulouse en décembre 2016 et un an avant la célébration du 60ème anniversaire de la création des CHU, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, lancent une mission sur le « CHU de demain ».
Un an après les Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues à Toulouse en décembre 2016 et un an avant la célébration du 60ème anniversaire de la création des CHU, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, lancent une mission sur le « CHU de demain ».
Les présidents des 6 conférences des directeurs généraux, des présidents de CME de CHU, des Doyens des facultés de santé et des Présidents des universités sont invités à travailler de concert pour proposer une vision rénovée du modèle hospitalo-universitaire et renforcer le rôle des CHU, notamment dans la recherche et l’innovation en santé, la formation des professionnels de santé et l’organisation territoriale de l’offre de soins.

La mission est confiée aux Présidents de Conférence 

–  Pr Michel Claudon, Président de la Conférence des présidents de CME de CHU
–  M. Jean-Pierre Dewitte, Président de la Conférence des directeurs généraux de CHU
–  Pr Jean-Luc Dubois-Rande, Président de la Conférence des Doyens de faculté de médecine
–  Pr Bernard Muller, Président de la Conférence des Doyens de pharmacie
–  Pr Gilles Roussel, Président de la Conférence des Présidents d’Université
–  Pr Corinne Taddei-Gross, Présidente de la Conférence des Doyens d’odontologie

Rendez-vous en novembre 2018

Le rapport de mission qu’ils élaboreront devra être remis aux ministres en novembre 2018, peu avant la tenue des 16ème Assises hospitalo-universitaires à Poitiers qui fêteront le 60ème anniversaire de la création des CHU. Leurs préconisations devront avoir pour objectif d’envisager le « CHU de demain » et s’inscrire dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé dont les travaux d’élaboration ont été lancés par le gouvernement en septembre dernier.
Télécharger la lettre de mission adressée aux Présidents de Conférence
http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/lettre_de_mission_aux_presidents_des_6_conferences.pdf

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.