Une délégation de médecins chinois en visite au CHU de Limoges

Du 26 octobre au 1er novembre 2013, le CHU de Limoges accueille une délégation de 8 médecins chinois venus s’inspirer de l’organisation des hôpitaux publics français.

Du 26 octobre au 1er novembre 2013, le CHU de Limoges accueille une délégation de 8 médecins chinois venus s’inspirer de l’organisation des hôpitaux publics français.
Plusieurs hôpitaux chinois, dont l’hôpital Calmette de Kun Ming, partenaires du CHU de Limoges, ont manifesté leur intérêt pour une réorganisation en pôles de leur établissement, selon le modèle développé en France. Huit médecins chinois, futurs chefs de pôle dans leur hôpital d’origine, vont passer six jours en immersion au CHU de Limoges  en vue d’analyser le fonctionnement du CHU et plus particulièrement celle du pôle Neurosciences, tête, Cou et Rachis. 
Un tour de France des CHU
Limoges est une des étapes d’un voyage d’étude organisé par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), afin de permettre aux futurs chefs de pôle des hôpitaux chinois de mieux appréhender la nouvelle gouvernance et l’organisation polaire de l’hôpital public français. Une délégation de 40 professionnels de santé issus de 17 villes chinoises fera un tour de France en visitant les CHU d’Amiens, de Bordeaux, de Grenoble, de Nice, de Montpellier, de Limoges, de Nantes et d’Orléans, avec pour objectif l’étude des différents modèles organisationnels. Dans chacun de ces CHRU, un groupe d’environ 6 à 8 praticiens étudiera la thématique polaire retenue, durant 5 à 6 jours .
Ces visites se déroulent dans le cadre de l’accord signé par les ministres français et chinois de la santé, le 23 mai 2013 et de la coopération franco-chinoise entre les deux ministères, initiée depuis 3 ans.
Le CHU de Limoges et les coopérations internationales
Le CHU de Limoges a signé des conventions de coopération internationale avec la Chine, le Vietnam et l’Ukraine qui portent sur des thématiques suivantes :
– Chine : depuis 2010 dans le cadre d’une coopération entre les ministères et sur la nouvelle gouvernance hospitalière en vue d’adapter le modèle organisationnel français aux hôpitaux chinois.
– Vietnam : une coopération historique avec l’Hôpital universitaire Viet Duc mais aussi avec les établissements relevant du service de santé de la ville de Hanoï, comme l’hôpital Saint-Paul, l’hôpital Dong Da et plus récemment l’hôpital Duc Giang, qui porte sur le management hospitalier, et la qualité des soins et la gestion des risques
– Ukraine : une coopération toute récente qui porte sur la formation des cadres médico-administratifs et administratifs de l’Hôpital n°3 de Tcherkassy au management médico-économique de l’hôpital.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.