Le CHU de Limoges, poumon du Limousin

908 M€. Tel est le montant de l'impact direct, indirect, et induit du CHU de Limoges, poumon de la région. Une étude menée en partenariat avec la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne démontre le poids économique et social de l'établissement dont le budget s'élève à 500 M€ en 2014. "1€ dépensé dans le CHU en rapporte 2€ à l'économie régionale". Explications
908 M€. Tel est le montant de l’impact direct, indirect, et induit du CHU de Limoges, poumon de la région. Une étude menée en partenariat avec la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne démontre le poids économique et social de l’établissement dont le budget s’élève à 500 M€ en 2014. "1€ dépensé dans le CHU en rapporte 2€ à l’économie régionale". Explications
Le CHU n’est pas seulement un acteur de la santé des limousins, il est aussi un acteur majeur de la santé du Limousin. Le travail mené pendant plusieurs mois par la CCI, et le CHU, à partir des données internes de l’établissement mais aussi auprès de ses patients et fournisseurs en atteste. Dévoilée par Jean-Paul Denanot, député européen et président du conseil de surveillance, Hamid Siahmed, directeur général du CHU, et Jean-Pierre Limousin, président de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne, l’étude révèle pour l’année 2014 : 
que pour chaque euro dépensé directement par le CHU, environ 2 euros sont reversés dans l’économie régionale par impact indirect ou induit. Au total, l’impact économique du CHU en Limousin est ainsi de 908 M d’euros !
que chaque emploi direct au CHU soutient quasiment un autre emploi par impact indirect ou induit. Avec un impact social représentant un total de 12 374 emplois (en équivalents temps plein), grâce à sa présence et son activité, le CHU de Limoges génère à lui seul 5% des emplois salariés dans la région Limousin.
L’ensemble des activités du centre hospitalier universitaire, de soin naturellement, mais aussi de recherche et d’enseignement, avec ses écoles et instituts de formation, créent donc une attractivité et une économie importantes, qui n’avaient jamais été évaluées jusqu’à présent. 
Le CHU de Limoges est le second, après Nice, à proposer cet instantané sur l’impact d’un CHU dans sa région.
L’étude complète est accessible directement depuis le site internet du CHU, en rubrique « Notre CHU » http://www.chu-limoges.fr/le-chu-devoile-son-etude-d-impact-economique-et-social-en-limousin.html

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.