Le CHU de Limoges se mobilise pour encourager au don de moelle osseuse

Le CHU de Limoges, en collaboration avec L'Agence de biomédecine, l'Etablissement Français du Sang, et les associations en faveur de la greffe, participe à une grande campagne d'information sur le don de moelle osseuse.

Le CHU de Limoges s’associe à la première semaine nationale de mobilisation sur le don de moelle osseuse, dont le lancement officiel prévu le 16 novembre 2006. Une action qui doit permettre d’augmenter de plus de 40% sous 3 ans, le nombre de donneurs volontaires inscrits au Registre français.

Centre donneur, et coordonnateur du réseau régional de centres d’accueil pour le don de moelle osseuse, le CHU de Limoges s’inscrit donc dans cette action pédagogique visant le grand public. Des dépliants, des affiches sont édités à cet effet pour expliquer à tous, à quoi sert un don de moelle osseuse, et les conditions pour devenir donneur. Objectif national : augmenter le Registre français de 100 000 nouveaux donneurs pour qu’il atteigne 240 000 donneurs à terme et réponde ainsi plus souvent aux patients qui ont besoin d’une greffe de moelle osseuse.

Plus le nombre de donneurs présélectionné est grand, plus la probabilité de trouver un donneur compatible pour un patient en attente de greffe est forte…cela peut paraître évident, mais il faut savoir qu’entre deux personnes non apparentées, la chance de compatibilité génétique de type HLA (pour Human Leucocyte Antigen) est de 1 sur 1 million !

Le laboratoire d’immunologie cellulaire et de transplantation du CHU de Limoges compte aujourd’hui 1 735 donneurs actifs, dont 33 ont été prélevés. Des prélèvements qui ont permis autant de greffes en France qu’à l’étranger, puisque le registre de Limoges est connecté à une base mondiale de donneurs.

Que ce soit par le biais d’un prélèvement sur le sang par cytaphérèse ou par un prélèvement effectué sous anesthésie générale, ce geste peut sauver des vies dans le monde entier.

Contact :
Pr Mireille Drouet – laboratoire d’immunologie cellulaire et de transplantation du CHU de Limoges
05 55 05 61 84 – href= »mailto:mireille.drouet@chu-limoges.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.