Le CHU de Nice fête sa 1000e greffe de rein

Dans la nuit du 14 mai 2007, la 1000e greffe de rein a été réalisée au CHU de Nice dans le Pôle d'Urologie-Néphrologie.

Dans la nuit du 14 mai 2007, la 1000e greffe de rein a été réalisée au CHU de Nice dans le Pôle d’Urologie-Néphrologie.

Cette transplantation a été effectuée par le Dr Hervé Quintens (Service d’Urologie du Pr Jean Amiel) avec l’équipe soignante de l’Unité Médico-Chirurgicale de la Transplantation dirigée par le Dr Elisabeth Cassuto-Viguier (Service de Néphrologie du Pr Vincent Esnault) et la collaboration du Dr Bruno Malzac (Service d’Anesthésie-Réanimation du Pr Marc Raucoules-Aimé), de la Coordination des greffes (Dr Patrick Jambou) et du Service d’Immunologie (Pr Alain Bernard).

Débutée il y a près de 30 ans, le rythme des transplantations rénales s’est considérablement accéléré ces dernières années pour atteindre le chiffre de 90 greffes en 2006 grâce à la mobilisation de tous les acteurs de notre Institution qui a fait de la greffe l’une de ses priorités.

A 1 mois de la Journée Nationale du Don d’Organe, le 22 Juin, et à l’occasion de cette transplantation « historique », le Pôle d’Urologie-Néphrologie a fêté le 21 mai 2007 cet évènement en présence de la patiente bénéficiaire de la 1re greffe et de celui qui a reçu la 1000e greffe.

Contact presse Geneviève Robiquet 04 92 03 41 04

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.