Le CHU de Nîmes encourage l’activité sportive de ses collaborateurs

Axe fort du volet social de son nouveau Projet d’établissement, le CHU de Nîmes a fait de l’amélioration de la Qualité de vie au travail l’un de ses objectifs majeurs. Deux évènements illustrent cette ambition : l’organisation d’un challenge de marche nordique, destiné à favoriser la pratique d’une activité sportive à l’attention des collaborateurs de l’institution et l’inauguration du parcours santé de Carémeau le 13 septembre 2018 à 11 heures 30.

Axe fort du volet social de son nouveau Projet d’établissement, le CHU de Nîmes a fait de l’amélioration de la Qualité de vie au travail l’un de ses objectifs majeurs. Deux évènements illustrent cette ambition : l’organisation d’un challenge de marche nordique à l’attention de ses collaborateurs et l’inauguration du parcours santé de Carémeau le 13 septembre 2018 à 11 heures 30. 
À l’initiative de la cellule Conditions de travail de la Direction des ressources humaines (DRH) et du Collège des cadres et du management du CHU de Nîmes (CHUN), un challenge inter services, appelé « Parcours ta santé », se déroulera durant toute la journée du jeudi 13 septembre, avec l’objectif de faire connaître, par la pratique de la marche nordique, le parcours de santé du campus hospitalo-universitaire Carémeau et de favoriser la cohésion d’équipe dans les services. Plus de 45 services de l’établissement se sont d’ores et déjà inscrits.

Mission de prévention

Ce projet a pour but de susciter un intérêt pour l’activité physique, d’aider à lutter contre la sédentarité par le sport, et de rappeler que pratiquer chaque jour un exercice physique est un facteur de santé et de bien-être.  
La marche nordique a été choisie car ce sport a plusieurs vertus : « Elle sollicite le système cardiovasculaire mais sans excès, ainsi que l’ensemble du squelette et des muscles sans être traumatisante, à condition d’être pratiquée comme il faut. La marche est une activité sportive conviviale, pour peu qu’on la pratique à plusieurs » indique Marc Fougeroux, membre de la cellule Conditions de travail, à l’origine de ce projet.

Remise des prix

La remise des prix du challenge inter services « Parcours ta santé » aura lieu le vendredi 14 septembre à 14 heures à l’occasion d’un moment de convivialité au cours duquel une convention de partenariat sera signée entre l’institution et l’association CEMAPS 30 (Conseils et évaluation médicale pour les activités physiques et sportives du Gard). Par cette convention, le CHUN et CEMAPS 30 s’engageront ensemble dans la promotion de l’activité sportive auprès des patients et des professionnels de santé, ainsi que dans la prise en charge des sportifs de haut niveau. Dans ce cadre, le CHUN offrira 150 bilans médico-sportifs au personnel.
La promotion de l’activité sportive en prévention des problèmes de santé des professionnels de l’établissement constitue l’un des fers de lance du projet social du CHUN, déjà engagé depuis plus d’un an dans le programme « Vita’Nîmes », qui propose gracieusement aux professionnels, six séances d’activité sportive encadrée.

Inauguration du parcours santé de Carémeau

Le challenge « Parcours ta santé » sera également l’occasion d’inaugurer le parcours santé du campus hospitalo-universitaire Carémeau. Sur une surface de 60 hectares, le parcours santé a d’abord été conçu comme espace de rééducation et de réadaptation pour les patients pris en charge dans les services de Médecine physique et de réadaptation (MPR), Rhumatologie, Maladies métaboliques et endocriniennes (MME) et du Service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT).
Depuis l’ouverture de l’Institut de cancérologie du Gard (ICG), le CHUN et le Comité du Gard de la Ligue contre le cancer ont poursuivi leur partenariat de longue date et, grâce à un aménagement du parcours à hauteur de 10 000 €, le programme « Acti Sport » a été mis en place à Carémeau fin 2016. Il propose, tous les troisièmes jeudis de chaque mois, une activité physique adaptée aux patients pris en charge pour une pathologie cancéreuse dans les services du CHUN et aux personnes suivies par le Comité gardois de la Ligue.
Notons enfin qu’au titre de la promotion de la biodiversité, le CHUN a bénéficié d’une subvention de Nîmes Métropole, à hauteur de 14 000 €, permettant de déployer, dans le cadre du projet de Responsabilité sociale et environnementale (RSE) du nouveau Projet d’établissement, des actions visant à développer les techniques naturelles dans la gestion de l’espace environnemental. Ainsi, afin de réguler ou favoriser des espèces animales, plusieurs actions ont été mises en place, comme par exemple l’installation de pigeonniers, de nichoirs, d’hôtels à insectes ou encore de ruches. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.