Le CHU de Poitiers satisfait à la procédure d’accréditation

"Le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers a satisfait à la procédure d'accréditation". Telle est la conclusion de l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES).

« Le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers a satisfait à la procédure d’accréditation ». Telle est la conclusion de l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES).

Il faut retenir de cette accréditation les appréciations formulées par l’ANAES dans son rapport définitif. A savoir que le CHU a bien pris en compte les droits des malades, que la prise en charge du patient est optimisée et que la continuité des soins est assurée. A cet égard, il convient de souligner la véritable cohérence entre l’avis des experts-visiteurs et le travail d’évaluation effectué par les professionnels de l’établissement.

La procédure d’accréditation a engendré une forte mobilisation interne qui a eu un indéniable effet auprès des professionnels. Il est déjà temps de penser à la prochaine accréditation, prévue en 2006.

Selon les informations actuellement disponibles, celle-ci sera davantage orientée vers l’évaluation des pratiques professionnelles afin d’améliorer encore la qualité du service rendu au patient.

Afin de soutenir la démarche d’amélioration continue de la qualité le CHU de Poitiers est accrédité avec 5 recommandations. L’ANAES demande :
– de définir et mettre en oeuvre une stratégie cohérente d’archivage des dossiers du patient,
– de repenser le circuit d’évacuation des déchets,
– d’assurer le respect des bonnes pratiques de stérilisation ,
– d’assurer la généralisation des prescriptions écrites, identifiées, datées et signées,
– de définir et d’appliquer une politique de respect de la confidentialité dans l’établissement.

Depuis plus de 36 mois, notre établissement était engagé dans une procédure d’évaluation de ses activités par l’ANAES, autorité indépendante créée en 1996, dont la mission est d’accompagner les établissements dans leur réflexion et leurs actions d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Les grandes étapes de l’accréditation du CHU de Poitiers

Septembre 2003 PHASE 12
Décision finale du collège d’accréditation de l’ANAES
Le CHU de Poitiers a satisfait à la procédure d’accréditation

Mars 2003 PHASE 11
Le CHU adresse à l’ANAES ses observations sur ce rapport

Février 2003 PHASE 10
Le CHU reçoit le rapport des experts concernant la visite ciblée.

Janvier 2003 PHASE 9
Visite ciblée

Novembre 2002 PHASE 8
Envoi de l’autoévaluation de la visite ciblée

Juin 2002 PHASE 7
Préparation avec l’ANAES de la visite ciblée

Décembre 2001 PHASE 6
Le CHU reçoit le rapport définitif du Collège de l’ANAES :
3 recommandations, 2 réserves

Mai 2001 PHASE 5
Le CHU adresse à l’ANAES ses observations relatives au rapport de Experts-visiteurs.

Avril 2001 PHASE 4
Le CHU reçoit le rapport des Experts-visiteurs.

Janvier 2001 PHASE 3
Visite des Experts-visiteurs au CHU.

Juillet – Novembre 2000 PHASE 2
Le CHU procède à son autoévaluation. 325 personnes ont participé à ces travaux

Juin 1999 PHASE 1
Demande d’engagement à l’ANAES.

Rappel des objectifs de l’Accréditation :

– L’appréciation de la qualité et de la sécurité des soins, qui constitue l’attente principale des patients vis-à-vis du système de santé,
– L’appréciation de la capacité de l’établissement à améliorer de façon continue la qualité des soins et la prise en charge globale du patient, grâce à la mise en oeuvre d’un système reconnu de gestion de la qualité,
– La formulation de recommandations explicites,
– L’implication des professionnels à tous les stades de la démarche qualité, afin qu’ils acceptent et s’approprient les changements,
– La reconnaissance externe de la qualité des soins dans les établissements de santé,
– L’amélioration continue de la confiance du public.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.