Le CHU de Rouen, acteur de la mobilité durable

Pour promouvoir l'usage des transports collectifs auprès de ses agents et des usagers, le CHU de Rouen lance une journée de sensibilisation le mardi 8 novembre 2016.
Pour promouvoir l’usage des transports collectifs auprès de ses agents et des usagers, le CHU de Rouen lance une journée de sensibilisation le mardi 8 novembre 2016.
La Délégation au développement durable du CHU de Rouen, à l’initiative de cette action, vise à informer, ses agents comme le grand public, des enjeux de " la migration de la voiture solo vers des modes de déplacement doux et collectifs ". Une démarche aux multiples impacts attendus tant sur le plan environnemental que sanitaire, économique et social.  Car si le recours aux transports en commun et au covoiturage diminue la pollution atmosphérique liée au trafic et la consommation de carburant, il promeut aussi l’exercice physique (marche, vélo) et réduit le risque d’accidentologie et de stress. Avec à la clé l’amélioration de l’hygiène de vie et de la santé des citoyens. Le choix est du reste avantageux sur le plan financier : 50 % des frais d’abonnement aux transports en commun sont remboursés par l’établissement et 20 % par la métropole grâce à la convention PDE, le covoiturage, la marche…
De nombreux stands pour sensibiliser le public
Lors de la journée du 8 novembre, de nombreux stands sensibiliseront ainsi le public dans ce sens : découverte de l’offre SNCF, valorisation des transports urbains par La Métropole Rouen Normandie et la Tcar, promotion de la flotte de vélos de la ville de Rouen par Cy’Clic. Le département de la Seine-Maritime renseignera les visiteurs sur les transports en car et les aires de covoiturage, la Sécurité routière diffusera des messages de prévention pour les automobilistes et le département d’épidémiologie et de promotion de la santé du CHU de Rouen ainsi que " Ta santé en 1 clic " communiqueront sur les bénéfices de l’activité physique. Les agents du CHU pourront également profiter des conseils en mobilité de l’établissement. Les visiteurs seront, du reste, invités à tester leur conduite sur un véhicule électrique et essayer des gyropodes avec la société Mobilboard. Ce sera également l’occasion de découvrir la gamme de vélo proposée par Rouen Bike.
En pratique :
Rendez-vous mardi 8 novembre à l’hôpital Charles-Nicolle de 10 h à 15 h, bâtiment de la DRH-direction des soins, ou selon la météo, voûte du bâtiment Dévé 2 près du Téor. 
Pour s’y rendre :
– en tramway, les lignes T1, T2 et T3 passent dans l’hôpital Charles-Nicolle
– deux stations Cy’Clic sont situées rue E.-Adam et rue de Martainville
– en bus, les lignes : 5-11-13-20 – Arrêt "Becquerel"

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.