Le CHU de Saint-Etienne 23ème meilleur établissement de santé de France

Dans le palmarès du Point publié le 22 août, le CHU de Saint-Etienne figure à la 23ème place du au tableau d’honneur des 50 meilleurs hôpitaux publics de France. En hausse depuis 3 ans, le CHU occupait la 34ème position en 2010, la 29ème en 2011 et la 23ème en 2012 et 2013. Il apparaît même dans le « TOP 20 » pour 13 spécialités. Pôle d'excellence en chirurgie cardio-vasculaire, le CHU de Saint-Etienne détient la 2nde place pour la pose des stimulateurs cardiaques.

Dans le palmarès du Point publié le 22 août, le CHU de Saint-Etienne figure à la 23ème place du au tableau d’honneur des 50 meilleurs hôpitaux publics de France. En hausse depuis 3 ans,  le CHU occupait la 34ème position en 2010, la 29ème en 2011 et la 23ème en 2012 et 2013. Il apparaît même dans le « TOP 20 » pour 13 spécialités. Pôle d’excellence en chirurgie cardio-vasculaire, le CHU de Saint-Etienne détient la 2nde place pour la pose des stimulateurs cardiaques.

Le CHU de Saint-Etienne dans le top 20 pour les 13 spécialités suivantes
– 2ème pour la pose des stimulateurs cardiaques
– 5ème pour les cancers de la peau
– 6ème pour la chirurgie de l’audition
– 11ème pour la prise en charge du diabète
– 12ème pour la chirurgie des artères
– 13ème pour la chirurgie du glaucome
– 14ème pour la chirurgie du myocarde
– 14ème pour la chirurgie du nez et des sinus
– 14ème pour l’épilepsie
– 15ème pour la chirurgie cardiaque
– 16ème pour la prise en charge des enfants
– 16ème pour l’endocrinologie
– 17ème pour les cancers ORL

Ces excellents résultats confirment l’excellence du CHU de Saint-Etienne, à la fois centre de référence hospitalo-universitaire l’agglomération stéphanoise et l’un des meilleurs établissements du département de La Loire et de la région en  Rhône-Alpes voire .de l’inter-région Rhône Alpes – Auvergne.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.