Le CHU de Toulouse classé second au palmarès 2013 du Point

Le CHU de Toulouse est classé second au palmarès 2013 des hôpitaux et cliniques du magazine « Le Point » paru le jeudi 22 aout 2013. Depuis 16 ans, les hôpitaux toulousains ont été classés 9 fois à la première place et 7 fois à la seconde. Le maire de Toulouse, Pierre Cohen a adressé ses félicitations aux équipes pour cette flatteuse 2ème place.

Le CHU de Toulouse est classé second au palmarès 2013 des hôpitaux et cliniques du magazine « Le Point » paru le jeudi 22 aout 2013. Depuis 16 ans, les hôpitaux toulousains ont été classés 9 fois à la première place et 7 fois à la seconde. Le maire de Toulouse, Pierre Cohen a adressé ses félicitations aux équipes pour cette flatteuse 2ème place.
Le palmarès a mis au banc d’essai 63 activités médicales et chirurgicales de 522 établissements publics ou privés à but non lucratif participant au service public hospitalier.
Le CHU de Toulouse se distingue particulièrement dans la prise en charge de l’infarctus du myocarde, du traitement de l’épilepsie et des urgences traumatologiques où il occupe la première place nationale.
A la deuxième place, on retrouve la neurologie avec l’accident vasculaire cérébral, la diabétologie-endocrinologie et la chirurgie de l’estomac, de l’œsophage, des glandes salivaires et de la thyroïde.
L’activité de cancérologie du CHU (prostate, tumeurs osseuses, poumon et rein…) est remarquablement représentée à la troisième et quatrième position.
Cette place est une confirmation de l’excellence de la qualité des soins prodigués au CHU de Toulouse et un bel hommage au travail et à l’implication de chacun des personnels de l’institution.
Dans un article daté du 24 août, la Dépêche de Toulouse signalait les messages de félicitations et d’encouragement des élus aux équipes du CHU et notamment celui de  Pierre Cohen, maire de la ville rose "Toulouse est une ville de médecine reconnue pour son excellence, nous nous battons pour assurer un service public et une offre de soin de très grande qualité".

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.