Le CHU Grenoble et sa communauté COLIBRIS retiennent Atos pour réussir Le projet innovant d’évolution : de Cristal-Net à Cristal■linK

Le 26 septembre 2012. Le CHU de Grenoble a sélectionné Atos, acteur international des services informatiques, pour réaliser, pendant les 5 prochaines années les prestations de maintenance corrective, évolutive et réglementaire de Cristal-Net, logiciel de production de soins au service des patients, et contribuer au développement de sa nouvelle suite logicielle Cristal■linK.

Le 26 septembre 2012. Le CHU de Grenoble a sélectionné Atos, acteur international des services informatiques, pour réaliser, pendant les 5 prochaines années les prestations de maintenance corrective, évolutive et réglementaire de Cristal-Net, logiciel de production de soins au service des patients, et contribuer au développement de sa nouvelle suite logicielle Cristal■linK.
Ce nouveau marché prend la suite du projet IETMA qui aura permis d’atteindre les deux objectifs majeurs identifiés par les établissements utilisateurs : celui de l’industrialisation et de la pérennité de la solution Cristal-Net.
Cinq années après son lancement, le bilan est très positif. Pilotée et animée par les équipes informatiques du CHU de Grenoble, la solution Cristal-Net est aujourd’hui une solution éprouvée et stabilisée. Grâce à son modèle de gouvernance ouvert et participatif, laissant une place prépondérante aux professionnels de santé, Cristal-Net a également été bonifié par d’importantes évolutions fonctionnelles pour s’adapter aux exigences nombreuses que connaît le secteur hospitalier.
Largement déployée au bout de ces cinq années, la solution est très appréciée. Ainsi, elle est positionnée aujourd’hui comme une des solutions phares du marché.
Laurent Kocher, Directeur Général Atos France
: « Atos accompagne les acteurs de la santé sur les enjeux stratégiques liés à la modernisation de leurs systèmes d’information. Pour le monde hospitalier, Atos propose avec Cristal-Net une offre riche, performante et un modèle innovant assurant la prise en charge et l’amélioration des soins ainsi que l’optimisation de la performance globale de l’Hôpital au sens organisationnel et financier. Atos a su prouver au CHU de Grenoble sa volonté d’accompagnement dans la durée et l’excellence opérationnelle d’un grand industriel de l’informatique. Le contrat EMCR va renforcer et pérenniser le partenariat stratégique entre Atos et le CHU de Grenoble autour de la diffusion de Cristal-Net et demain Cristal■linK pour participer à la modernisation du Système de Santé français ».
Marc Penaud, Directeur Général Adjoint du CHU de Grenoble
solution Cristal-Net notre modèle de coopération et de diffusion intéressent toujours plus d’établissements. Le partenariat avec Atos qui a montré sa capacité à nous accompagner sur les évolutions de Cristal-Net, à gagner et déployer avec succès la solution dans de nouveaux Centres Hospitaliers a permis à chacun de se concentrer et se spécialiser dans son domaine de compétences. Avec le projet EMCR, le CHU de Grenoble et Atos renforcent ce partenariat afin de réussir
« Le CHU de Grenoble en inscrivant le projet Cristal■linK dans ses priorités confirme sa volonté et son intérêt pour garder la maîtrise de son système d’information en l’alignant sur les orientations stratégiques de son projet d’établissement. Nous souhaitons également poursuivre notre collaboration avec les établissements de la communauté COLIBRIS, en mettant à disposition nos outils qui seront indispensables pour faciliter les mutations profondes que doivent assurer nos structures de santé. Ce nouveau cadre de coopération permettra de mettre en commun nos savoir-faire et nos forces dans le domaine des systèmes d’information. Concepteurs reconnus de Cristal-Net, les équipes du CHU souhaitent apporter avec le projet Cristal■linK une vision moderne des systèmes d’information au service des stratégies d’établissement. Aujourd’hui, avec plus de cent établissements en France déployés avec la Cristal■linK : l’Hôpital Numérique Régional ».
Le marché EMCR prévu sur la période 2012-2017 aura de nouveaux et importants défis à relever.
Parmi les plus importants, celui de faciliter la transition et réussir le nouveau projet
Avec
Fort de l’expérience acquise par les équipes d’Atos et du CHUG, le projet EMCR constituera sans aucun doute un accélérateur pour la finalisation de la nouvelle suite logicielle
Les points forts d’Atos sur ce projet sont l’engagement, la pérennité, sa maîtrise de la TMA et des technologies. Atos, acteur majeur dans la Santé en France et en Europe, est engagé dans la durée autour de la diffusion de Cristal-Net (depuis 2003) et apporte ses capacités d’intégrateur de Systèmes d’Information de Santé complexes. Atos est leader en France sur la TMA et, dans le cadre de l’offre proposée, garantit la sécurisation du projet EMCR grâce à la maîtrise des processus de maintenance, de l’agilité, de Cristal-Net et des technologies Microsoft.
Contact :
Jean-Philippe Descombes – + 33 (0)4 76 76 51 30 : href= »mailto:jpdescombes@chu-grenoble.fr » Cristal■linK qui donnera aux professionnels un outil moderne, adapté aux nouveaux usages numériques. Cristal■linK, l’objectif est de construire un nouveau Système d’Information Clinique orienté services aux utilisateurs, favorisant l’usage et la valeur ajoutée au quotidien que les technologies permettent aujourd’hui. Productivité, performance, mobilité peuvent de ce point de vue apparaître comme les principales caractéristiques du projet pour développer de nouveaux usages collaboratifs, plus particulièrement ceux issus des réseaux sociaux. Cristal■linK entend en outre créer du lien interne-externe, en fluidifiant les parcours de soins, décloisonner les organisations et structures, à travers des communautés de partage et d’échanges entre professionnels et patients. Cristal■linK sera l’outil de mobilité et de productivité-performance, au sein de parcours de soins optimisés. Cristal■linK du CHU de Grenoble. Le CHUG s’est donné les moyens de réussir sans surcoût la maintenance de la solution Cristal-Net et le lancement de son nouveau projet dont les premières réalisations sont d’ores et déjà disponibles au CHU Grenoble, en s’appuyant sur une méthodologie de type agile.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.