Le CHU reçoit le prix de l’innovation pour son transport interne électrique

Rennes Métropole a décerné une mention spéciale « prix de l’innovation » au CHU pour son expérimentation de transport interne électrique et gratuit ; une initiative menée dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité qui s’est déroulée du 16 au 23 septembre 2011.

Rennes Métropole a décerné une mention spéciale « prix de l’innovation » au CHU pour son expérimentation de transport interne électrique  et gratuit ; une initiative menée dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité qui s’est déroulée du 16 au 23 septembre 2011.
Le CHU participe tous les ans à la semaine européenne de la mobilité en s’impliquant particulièrement dans un défi inter-entreprises intitulé « tous éco-mobiles » organisé par Rennes métropole et Covoiturage+. Les enjeux de cette manifestation : sensibiliser le grand public au développement durable et inciter les collectivités, entreprises et établissements publics à promouvoir les modes de transports alternatifs et écologiques. Le CHU a saisi cette occasion pour expérimenter un projet d’accueil et de transport interne gratuit à destination des patients hospitalisés, consultants et visiteurs du CHU (hôpital de Pontchaillou) et du Centre régional de lutte contre le cancer.
Plus d’une centaine de personnes par jour ont emprunté l’un des deux véhicules électriques mis à disposition par le CHU pour se faire conduire au plus près de leur rendez-vous. Un « ambassadeurs du CHU » les accompagnait de la sortie métro ou du parking usagers à la navette et les guidait dans leur parcours. Les personnes à mobilité réduite ont bénéficié d’une attention toute particulière. Innovante, originale et éco-citoyenne, cette expérimentation a retenu l’attention du jury du prix de l’innovation. Fort de cette récompense, le CHU de Rennes entend transformer l’essai en un service pérenne de transport interne gratuit et propre qui améliorera aussi bien l’accueil que l’orientation des usagers.
Conscient de sa responsabilité en matière de respect de l’environnement, de son poids économique majeur et du rôle pédagogique qu’il peut jouer auprès des milliers d’usagers qu’il accueille, le CHU et son personnel se sont engagés depuis 2007 dans de nombreuses actions liées au développement durable : tri du papier et diminution des volumes de papier utilisés, recherche d’économies d’énergie, tri sélectif des déchets, surveillance continue des effluents liquides, réflexions sur l’usage unique et les produits d’entretien, introduction de la notion d’achats durables, élaboration d’un Plan de déplacement entreprise, promotion du co-voiturage, et des transports en communs, construction de parcs à vélo, suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires pour les espaces verts…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.