Le CHU récompensé pour son programme développement durable

Le CHU de Bordeaux a obtenu deux récompenses majeures dans le cadre de l'édition 2010 du baromètre(*) développement durable mis en place par les ministères de la santé et de l'écologie, l'ADEME (agence pour le développement et la maîtrise des énergies) ainsi que les fédérations hospitalières publiques et privées.

Le CHU de Bordeaux a obtenu deux récompenses majeures dans le cadre de l’édition 2010 du baromètre(*) développement durable mis en place par les ministères de la santé et de l’écologie, l’ADEME (agence pour le développement et la maîtrise des énergies) ainsi que les fédérations hospitalières publiques et privées.

Le CHU de Bordeaux a reçu, lors du salon Hôpital Expo le 19 mai 2010 :
l’Award des « établissements publics, FHF » découlant du 1er prix obtenu au classement général du baromètre, tous thèmes confondus.
l’Award dans la catégorie « des Transports », dans le cadre du plan de déplacement (PDA).
le 2ème prix sur le thème des « Achats durables »
le 2ème prix de « Management – communication »

Ces distinctions nationales remises au CHU de Bordeaux mettent en perspective les nombreuses actions entreprises par l’établissement en matière de développement durable dans les différents domaines de son activité.

Elles constituent une reconnaissance forte de son engagement environnemental et social porté par l’agenda 21 et sont une invitation à poursuivre dans ce domaine, à consolider les acquis, améliorer les performances et promouvoir des pratiques et comportements « vertueux » dans ses services.

*Le baromètre développement durable vise à mesurer les engagements pris par les hôpitaux et les cliniques en ce domaine, en incitant à la mise en oeuvre d’actions novatrices pour maîtriser l’impact des activités hospitalières sur l’environnement, qu’il s’agisse des consommations de ressources (eau, électricité), des déchets, des déplacements, de la politique d’achats, de l’éco-construction, des pratiques de travail durables…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.