Le CHU relaie la seconde journée mondiale des soins palliatifs

Au CHU de Strasbourg, l'Equipe Mobile de Soins Palliatifs fait vivre le droit d'accès à des soins palliatifs et à un accompagnement pour tout malade dont l'état le requiert. La journée mondiale des soins palliatifs sera pour elle l'occasion de faire connaître au public ses différentes interventions et ses partenariats. A cette fin, l'équipe Mobile de Soins Palliatifs du CHU tiendra un stand samedi 7 octobre 2006 dans le hall principal de l'hôpital de Hautepierre, Avenue Molière à Strasbourg.

Au CHU de Strasbourg, l’Equipe Mobile de Soins Palliatifs fait vivre le droit d’accès à des soins palliatifs et à un accompagnement pour tout malade dont l’état le requiert. La journée mondiale des soins palliatifs sera pour elle l’occasion de faire connaître au public ses différentes interventions et ses partenariats. A cette fin, l’équipe Mobile de Soins Palliatifs du CHU tiendra un stand samedi 7 octobre 2006 dans le hall principal de l’hôpital de Hautepierre, Avenue Molière à Strasbourg.

La journée mondiale des soins palliatifs est une journée unitaire d’action qui promeut et soutient les soins palliatifs sur le plan international. Par son thème « l’accès aux soins pour tous », il s’agit de souligner que chacun a le droit de recevoir des soins de fin de vie de qualité et que des efforts importants restent à faire pour permettre l’accessibilité à tous.

L’équipe Mobile de Soins Palliatifs du CHU de Strasbourg sera présente lors de cette journée pour répondre aux questions du public et des agents hospitaliers. De la documentation sera également disponible sur le stand. Cette manifestation a été préparée en partenariat avec les autres structures de soins palliatifs du département, qui seront elles-mêmes présentes sur leurs propres sites, à savoir : Groupe Hospitalier St Vincent à Strasbourg ( sur le site des Cliniques Ste Barbe et Ste Anne ), Centre Hospitalier de Haguenau ( sur le site de l’hôpital et au centre ville ), Centre Hospitalier Départemental de Bischwiller.

Créée en 1999, L’Equipe Mobile de Soins Palliatifs travaille en collaboration avec les services hospitaliers et les professionnels libéraux. Elle intervient dans le cadre de la Loi du 9 juin 1999 qui garantit à toute personne malade dont l’état le requiert, le droit d’accès à des soins palliatifs et à un accompagnement.
Elle collabore avec le médecin et l’équipe ayant en charge la personne malade, sans se substituer à eux, aussi bien à l’hôpital qu’à domicile.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.