Le CHU sensible à l’écologie

Des véhicules électriques, pour un air plus pur. La Direction des Equipements et de la Logistique du CHU n'est pas restée insensible à la "Loi sur l'Air". Au moment de moderniser certains transports internes hospitaliers, tels que l'acheminement du courrier par les vaguemestres ou le transport des déchets et encombrants par les services généraux, elle a opté pour l'achat de 5 véhicules électriques.

3 véhicules électriques sillonnent déjà les établissements hospitaliers montpelliérains. Ils seront très prochainement rejoints par 2 véhicules supplémentaires. Adaptés à des trajets courts avec arrêts fréquents, d’un encombrement mineur, d’un entretien facile, ils consomment peu, sont silencieux et non polluants et conviennent donc parfaitement au milieu hospitalier. De plus, ils sont immatriculés afin d’être également fonctionnels en milieu urbain.
On peut les qualifier de véhicules urbains à caractère industriel.

Une collaboration pour plus de performance
Les véhicules électriques du CHU de Montpellier sont le fruit d’une collaboration entre leurs utilisateurs, le constructeur qui a su les adapter à leurs besoins et la Direction des Equipements et de la Logistique : ils ont été conçus avec des fonctionnalités sur mesure pour chaque service, dans un souci d’amélioration des performances et des conditions de travail. Leur adaptabilité a ainsi été plus facile et moins coûteuse qu’avec des véhicules traditionnels.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.