Le CHUGA a accueilli la Conférence des DG

Les directeurs généraux des CHU de France étaient réunis au CHU Grenoble Alpes à l’occasion de la dernière Conférence des Directeurs Généraux qui s’est tenue jeudi 2 et vendredi 3 mars 2017.

Quelques jours après avoir reçu la visite du Directeur Général de l’ARS Auvergne Rhône-Alpes Jean-Yves Grall, le CHU Grenoble Alpes (CHUGA) a accueilli la Conférence des Directeurs Généraux des CHU de France jeudi 2 et vendredi 3 mars 2017. A cette occasion, Jacqueline Hubert, Directeur Général du CHUGA a notamment pu présenter  à ses confrères les grands axes de son projet d’établissement « L’innovation au service de la santé », notamment les travaux de modernisation qui ont débuté récemment et qui comprennent trois opérations majeures : la construction d’un Nouveau Plateau Technique, un bâtiment ultra performant dédié aux urgences et réanimations ; la création d’un Nouveau Plateau Interventionnel caractérisé par la rénovation complète du plateau de blocs opératoires avec la création, par étape, de 31 salles d’opération entièrement reconfigurées et équipées des toutes dernières technologies et d’un secteur de prise en charge ambulatoire des patients ; et enfin la rénovation de l’Hôpital Michallon.
Les directeurs généraux ont également visité l’Institut de Biologie et de Pathologie ainsi que le Trauma Center connu pour être un des plus performants de France.  
Une séance plénière présidée par Jean-Pierre Dewitte, Directeur Général du CHU de Poitiers, a conclu ces deux jours de séminaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.