Le défi des maladies chroniques au cœur des Journées Francophones de la Recherche en Soins – 5 et 6 avril

"Ma recherche en 180 secondes" , "10 minutes d'exposé"... les communications présentées lors des Journées Francophones de la Recherche en Soins se feront sur un mode dynamique qui devrait séduire l'assistance composée d'acteurs du soin et d'étudiants engagés dans une recherche et de professionnels intéressés par les dernières études en matière de soin. 400 participants, cliniciens, chercheurs, enseignants, étudiants issus des filières paramédicales et patients ont répondu à l'invitation du CHU d'Angers pour " Recherche et innover et relever ensemble le défi des maladies chroniques", jeudi 5 et vendredi 6 avril 2018.
"Ma recherche en 180 secondes" , "10 minutes d’exposé"… les communications présentées lors des Journées Francophones de la Recherche en Soins se feront sur un mode dynamique qui devrait séduire l’assistance composée d’acteurs du soin et d’étudiants engagés dans une recherche et de professionnels intéressés par les dernières études en matière de soin. 400 participants, cliniciens, chercheurs, enseignants, étudiants issus des filières paramédicales et patients ont répondu à l’invitation du CHU d’Angers pour " Recherche et innover et relever ensemble le défi des maladies chroniques", jeudi 5 et vendredi 6 avril 2018. 
La matinée du jeudi 5 avril posera le cadre des échanges, en session plénière : état des lieux de la maladie chronique en France et dans le monde. Seront abordés les problèmes cliniques émergents dans la prise en charge des maladies chroniques, le leadership des professionnels paramédicaux : un atout pour améliorer la santé des patients …
Lors de l’après-midi du jeudi 5 avril, les aspects concrets de la conduite de recherche seront détaillés comme les étapes à franchir pour conduire une étude, les freins et les leviers de la formation à la recherche, la carrière de chercheur, la recherche en éducation thérapeutique …
La matinée du vendredi 6 avril sera consacrée à la recherche clinique, à l’information du grand public, au partenariat avec des patients et aux enjeux éthiques.

Temps fort : les 4 prix des JFRS

Cette année encore, les posters scientifiques sélectionnés par le Comité Scientifique des JFRS seront exposés durant les deux journées, à Terra Botanica. Deux d’entre eux recevront un prix.
Deux autres récompenses viendront distinguer les meilleures communications orales et présentations en 180 secondes.
– Le Prix de la meilleure communication orale, par infirmiers.com
– Le Prix de la meilleure « Ma recherche en 180 secondes », par Elsevier-Masson
– Le Prix scientifique du Jury du meilleur poster, par Hospimédia
– Le Prix du public du meilleur poster, par le CHU d’Angers
Remise des prix à 18h30, jeudi 5 avril.
Renseignements et programme

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.