Le Directeur Général demande la mise en examen de l’AP-HP

Décès du petit Yliès le 24 décembre 2008 : Un problème dans le circuit d'acheminement du médicament à l'intérieur de l'hôpital serait à l'origine du décès de l'enfant - selon les premières conclusions de l'audit. Souhaitant que le groupe hospitalier assume son entière responsabilité dans ce dysfonctionnement collectif son directeur général, Benoît Leclercq, vient de demander au juge d'instruction la mise en examen de l'AP-HP, en qualité de personne morale.

Décès du petit Yliès le 24 décembre 2008 : Un problème dans le circuit d’acheminement du médicament à l’intérieur de l’hôpital serait à l’origine du décès de l’enfant – selon les premières conclusions de l’audit.

Souhaitant que le groupe hospitalier assume son entière responsabilité dans ce dysfonctionnement collectif son directeur général, Benoît Leclercq, vient de demander au juge d’instruction la mise en examen de l’AP-HP, en qualité de personne morale.

Le flacon de chlorure de magnésium utilisé par l’infirmière pour soigner l’enfant n’aurait jamais dû se trouver dans l’armoire des solutés du service de pédiatrie générale de l’hôpital Saint Vincent de Paul. Les conclusions de la mission d’audit portant sur les causes de cet acheminement seront connues dans les meilleurs délais.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.