Associer des citoyens pour élaborer la stratégie de l'hôpital, la démarche était déjà innovante et originale en 2003, lorsque le CHRU de Lille a organisé la journée du jury citoyen. Inviter une deuxième fois ce même groupe de citoyens au cours d'une réunion publique afin de lui présenter la façon dont le CHRU de Lille a intégré ses recommandations dans son Projet d'Etablissement, est une démarche inédite en France.

Associer des citoyens pour élaborer la stratégie de l’hôpital, la démarche était déjà innovante et originale en 2003, lorsque le CHRU de Lille a organisé la journée du jury citoyen. Inviter une deuxième fois ce même groupe de citoyens au cours d’une réunion publique afin de lui présenter la façon dont le CHRU de Lille a intégré ses recommandations dans son Projet d’Etablissement, est une démarche inédite en France.

Le 26 février 2005, lors d’une réunion publique, le CHRU de Lille a présenté au groupe de citoyens ses projets emblématiques, fondés sur les valeurs partagées entre les usagers et les professionnels de santé.

Rappel de la démarche en 2003
Dans le cadre de l’élaboration de son projet d’Etablissement 2004-2008, le CHRU de Lille avait tenu à intégrer au mieux les attentes et l’expérience des usagers, dans la construction même de ses orientations stratégiques. C’est pourquoi, le 22 mars 2003, 12 personnes, constituées en jury, avaient auditionné le CHRU sur ses orientations stratégiques. A l’issue de cette conférence publique, le jury avait formulé un certain nombre de recommandations.

2005, les recommandations, fondements du projet d’Etablissement du CHRU de Lille

Les recommandations émises en 2003, ont été fondatrices du Projet d’Etablissement. En particulier, le rappel par les usagers que « le soin est un métier de personne à personne », même dans un contexte de haute technicité et de médecine spécialisée, a trouvé un fort écho chez les personnels du CHRU de LILLE. Usagers et professionnels se sont retrouvés dans l’expression de valeurs communes : le respect, l’empathie, la responsabilité.

Le jury avait exprimé en 2003 son souhait d’être tenu informé de l’impact de ses recommandations. Le CHRU de Lille s’était engagé à lui présenter son nouveau Projet d’Etablissement lorsqu’il serait finalisé.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.