Le Galet inauguré sous le signe de l’innovation en Santé

Amphithéâtre ultra moderne de 213 places, symbole du nouvel hôpital Pasteur 2, le Galet vient d'être inauguré par Christian Estrosi, Député-Maire de Nice. L'occasion de mettre en lumière la dynamique d’innovation portée par le CHU de Nice, son organisation et de donner des exemples de solutions innovantes évaluées au sein de l’établissement.

Amphithéâtre ultra moderne de 213 places, symbole du nouvel hôpital Pasteur 2, le Galet vient d’être inauguré par Christian Estrosi, Député-Maire de Nice. L’occasion de mettre en lumière la dynamique d’innovation portée par le CHU de Nice, son organisation et de donner des exemples de solutions innovantes évaluées au sein de l’établissement.

Equipé de 213 places assises, l’amphithéâtre est doté d’une technologie permettant de retransmettre en direct les opérations chirurgicales.
Focus sur l’innovation au CHU de Nice
Créée en 2013, au sein de la Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI), la cellule innovation a accompagné 26 projets innovants : 9 européens, 3 transnationaux, 8 nationaux, 6 régionaux. Elle gère 6.7 millions d’euros de financements dont la participation à la construction et à l’équipement des 4 plateformes d’expérimentation au 27 Delvalle : la vie au domicile (appartement de démonstration et de simulation au Living Lab), à l’Institut Claude Pompidou : les troubles cognitifs et l’entrainement cérébral (serious game et salle immersive), à la Plateforme Fragilité de Cimiez :  la fragilité et l’activité physique adaptée et à l’EHPAD de Valrose :  la vie en EHPAD (chambres connectées).
Les services hospitaliers du CHU sont également des lieux d’expérimentation. Ils représentent virtuellement une cinquième plateforme qui peut se prolonger jusqu’au domicile des usagers où des prototypes sont testés et évalués. D’autres plateformes pourraient être créées à l’avenir.
L’innovation est aussi présentes au sein du CHU à travers l’expérimentation de nouveaux produits ou dispositifs  en relation avec le Centre d’Innovation et d’Usages en Santé (CIU-Santé). Interface entre les chercheurs, les industriels et les usagers (patients, personne âgées, aidants et professionnels de santé) le CIU-Santé crée un écosystème favorable aux innovations issues de la collaboration entre ces trois groupes d’acteurs. Les thèmes prioritaires sont en phase avec l’évolution démographique et portent sur le vieillissement et les pathologies chroniques.
L’ampleur du défi est tel qu’il faut imaginer des solutions inédites, hors champs de la recherche médicale « traditionnelle ». Parmi les solutions innovantes pour la santé et l’autonomie, on retiendra le patch électronique Feeligreen et une technique de mesure du stress chronique : Codesna.
 
Feeligreen  est un patch électronique, utilisant la technologie de iontophorèse, pour accélérer la diffusion des molécules thérapeutiques à travers la peau. L’expérimentation qui se déroule au sein du Pôle de Gérontologie portesur l’utilisation de ce patch dans les gonalgies. En effet, l’articulation du genou est difficilement accessible aux principes actifs des pommades utilisées habituellement pour calmer les douleurs articulaires. Cette entreprise a déjà remporté de nombreux prix dans l’innovation.
 
Dispositif de mesure du stress chronique par électrodes en une seule session de quelques minutes, Codesna a été retenu dans le cadre d’un appel d’offres interne du CHU de Nice. Compte tenu des enjeux des risques psycho sociaux au travail, l’expérimentation comparera l’efficacité de la détection du stress chronique par la technologie Codesna et celle des entretiens et questionnaires individuelles usuels sur le personnel hospitalier de l’hopital de Cimiez.
En savoir plus sur le Centre d’Innovation et d’Usages en Santé (CIU-Santé)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.