Le Pr André Syrota élu à la tête de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse

Lors de la première Assemblée générale de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) qui s’est tenue jeudi 30 octobre 2014, le Professeur André Syrota a été élu Président de ce Groupement d’Intérêt Public (GIP).

Lors de la première Assemblée générale de l’Institut Universitaire du Cancer  de Toulouse (IUCT) qui s’est tenue jeudi 30 octobre 2014, le Professeur André Syrota a été élu Président de ce Groupement d’Intérêt Public (GIP).
Selon les statuts, l’Assemblée générale composée de représentants des 11 membres faisant partie du groupement désigne des personnalités qualifiées pour une mission de conseil, compte tenu de leurs compétences et de leurs parcours. Et c’est à l’unanimité que trois personnalités qualifiées ont été nommées pour trois ans :
– Monsieur Louis Gallois, haut fonctionnaire et dirigeant d’entreprise. Il a, entre autres fonctions, occupé la présidence de la SNCF et d’EADS. Il a été Commissaire général à l’investissement de 2012 à 2014 et préside aujourd’hui le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën.
– Madame le Professeur Véronique Leblond, professeur des Universités, Praticien hospitalier à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Elle est Chef du service d’Hématologie et Chef du pôle ORPHé de cancérologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.
– Monsieur le Professeur André Syrota, professeur de médecine et chercheur spécialiste du développement de méthodes d’imagerie fonctionnelle non invasives chez l’homme. Il a été Directeur général puis Président directeur général de l’Inserm (2007 – 2014).

L’Assemblée générale a élu parmi ces personnalités, le Professeur André Syrota Président de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse. Il assurera notamment la communication externe de l’IUCT ainsi que son rayonnement national et international.
Les acteurs de l’IUCT
– CHU de Toulouse
– Institut Claudius Regaud
– Université Toulouse III – Paul Sabatier
– Inserm
– CNRS
– Communauté urbaine Toulouse Métropole
– GCS de Cancérologie publique de Midi-Pyrénées
– GCS de Cancérologie privée de Midi-Pyrénées
– Oncomip
– Ligue Nationale contre le Cancer
– Fondation Toulouse Cancer Santé
La dimension collaborative de l’IUCT a été actée par la constitution du Groupement d’Intérêt Public (GIP) IUCT approuvé par arrêté du Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes du 29 septembre 2014 publié au Journal officiel le 10 octobre dernier.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.