Le Pr Benoit Vallet, Président de la CME du CHRU de Lille, nommé Directeur général de la Santé

Nommé Directeur Général de la Santé en Conseil des Ministres le 23 octobre 2013, le Professeur Benoit Vallet, Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CHRU de Lille, a pris ses nouvelles fonctions ce 24 octobre 2013.

Nommé Directeur Général de la Santé en Conseil des Ministres le 23 octobre 2013, le Professeur Benoit Vallet, Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CHRU de Lille, a pris ses nouvelles fonctions ce 24 octobre 2013.
Anesthésiste-réanimateur de formation, chef du pôle d’anesthésie-réanimation,  puis Président de la CME, le Professeur Benoit Vallet a particulièrement marqué le CHRU par son implication dans l’organisation de l’offre de soins régionale et nationale en co-présidant avec le Directeur Général le comité de coopérations du CHRU et en participant au groupe de réflexion sur le pacte de confiance. Il a par ailleurs œuvré à la mise en place d’un comité ville-hôpital, réunissant médecins hospitaliers et médecins de ville autour du parcours du patient.
Au sein du CHRU de Lille, le Professeur Benoit Vallet a accompagné très fortement la restructuration de la gouvernance de la gestion des risques et des vigilances. Très impliqué dans la démarche de certification, le Professeur Benoit Vallet a porté une attention toute particulière à la place de la qualité dans le parcours de soin du patient. Le pilotage médico-économique figure parmi ses priorité, le Professeur Benoit Vallet ayant co-présidé dès sa création la Fédération Médico-Economique du CHRU de Lille.
Particulièrement investi dans le domaine de la recherche, le Professeur Benoît Vallet est à l’origine d’études d’investigation d’envergure nationale et internationale .
Sur le plan national, le Professeur Vallet a participé activement au Bureau de la Conférence des Présidents de CME de CHU, notamment aux groupes de réflexion HCAAM (Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie), CoReTAh (T2A) et Conditions de vie des internes.
 
La Commission Médicale d’Etablissement du CHRU de Lille reconnait un professionnel de santé très impliqué dans la vie institutionnelle de l’établissement privilégiant la sécurité et la qualité des soins donnés aux patients.

L’élection d’un nouveau Président de la CME sera organisée très prochainement.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.