Le Pr Claude Desnuelle élu à l’Académie Nationale de Médecine

Le Pr Claude Desnuelle, chef de service de Médecine Physique et Réadaptation, spécialiste des maladies neuromusculaires au CHU de Nice est élu à l'Académie Nationale de Médecine en 1e division de médecin spécialiste.

Le Pr Claude Desnuelle, chef de service de Médecine Physique et Réadaptation, spécialiste des maladies neuromusculaires au CHU de Nice est élu à l’Académie Nationale de Médecine en 1e division de médecin spécialiste.

Le Pr Claude Desnuelle travaille actuellement sur un projet de thérapie cellulaire autologue humaine de la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale. Il a obtenu par décret de novembre 2004 de la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins du ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille la labellisation du service de l’Archet comme Centre de Référence National pour la prise en charge des maladies neuromusculaires et la SLA.

Son implication nationale et internationale est reconnue à travers ses positions de vice président de la Société Française de Myologie, de délégué français au sein du bureau de l’European ALS Consortium et il a lui a été confié par la Société Française de Neurologie, la Direction Générale de la Santé et l’Association Nationale des Neurologue Libéraux la présidence du Comité d’organisation de la conférence de consensus sur la prise en charge de la sclérose latérale amyotrophique qui se tiendra à Nice à l’automne sous l’égide de la Haute Autorité de Santé.

Cette élection représente la première entrée d’un représentant de la communauté médicale niçoise au sein de cette Académie. Une reconnaissance nationale de la qualité et de l’expertise développées au CHU de Nice qui contribue au rayonnement de l’établissement.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.