Le Pr Jean Emmanuel de la Coussaye élu à la tête de la Commission Médicale d’Etablissement (CME)

Le Pr Jean Emmanuel de la Coussaye, anesthésiste réanimateur et le Dr Christian Bengler, réanimateur médical ont été élus au premier tour de scrutin respectivement en qualité de président de la CME et de vice ‐ président de la CME, lundi 17 octobre 2011.

Le Pr Jean Emmanuel de la Coussaye, anesthésiste réanimateur et le Dr Christian Bengler, réanimateur médical ont été élus au premier tour de scrutin respectivement en qualité de président de la CME et de vice ‐ président de la CME, lundi 17 octobre 2011
Le Pr de la Coussaye succède au Pr Marès qui a présidé la CME durant 9 ans et le Dr Bengler au Dr Cohendy. Lors de l’annonce des résultats, Jean‐Olivier Arnaud, Directeur Général du CHU de Nîmes, a salué l’engagement, le travail, l’optimisme et les qualités humaines du Pr Marès et du Dr Cohendy et félicité le nouveau président et vice‐président.
La commission médicale d’établissement comporte 52 membres ayant voix délibératives. Elle assure la représentation de la communauté médicale et contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins et des conditions d’accueil et de prise en charge des patients.
Le Pr  Jean Emmanuel de la Coussaye
Ancien interne des hôpitaux de Montpellier, de Nîmes, le Pr de la Coussay a successivement occupé les postes  de chef de clinique des universités – assistant des hôpitaux de 1985 à 1987 et de praticien hospitalier de 1988 à 1994. Professeur des universités – praticien hospitalier depuis 1994, il dirige  le  pôle Anesthésie Réanimation Douleur Urgences depuis 2006. Il a été nommé Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1999.
Le Dr Christian Bengler
Docteur en médecine générale, spécialité : réanimation médicale, le Dr Christian Bengler est responsable de l’unité de réanimation médicale du CHU de Nîmes depuis 1998

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.