Le Pr Danion élu à la présidence de la CME du CHU de Strasbourg

Le Pr Jean-Marie Danion a été élu à la Présidence de la Commission médicale d’établissement (CME) des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et le Dr Damien Heitz réélu à la vice-présidence, mercredi 16 décembre 2015. Le Pr Jean-Marie Danion succède au Pr Jean-Michel Clavert qui a conduit les destinées de cette instance durant 8 ans.

Le Pr Jean-Marie Danion a été élu à la Présidence de la  Commission médicale d’établissement (CME) des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et le Dr Damien Heitz réélu à la vice-présidence, mercredi 16 décembre 2015. Le Pr Jean-Marie Danion succède au Pr Jean-Michel Clavert qui a conduit les destinées de cette instance durant 8 ans.
Christophe Gautier, Directeur général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, et l’ensemble de la communauté hospitalière adressent leurs sincères félicitations au nouveau bureau.
Le Professeur Jean-Marie Danion a obtenu son doctorat en médecine en 1979. Il a été nommé Professeur des Universités – Praticien Hospitalier (PU-PH) dans la discipline de psychiatrie d’adultes en 1991. Il est responsable du Service de Psychiatrie I depuis 1989 et a été chef du pôle de Psychiatrie, Santé Mentale et Addictologie en 2015. Il a dirigé de 1994 à 2012 une unité de l’Inserm centrée sur l’étude des troubles cognitifs de la schizophrénie. Il était vice-président du Directoire en charge de la recherche depuis 2010.
Vice-président de la CME depuis avril 2007, le Docteur Damien Heitz vient d’être réélu. Praticien Hospitalier (PH) aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg depuis 1999 en tant qu’interniste et gériatre, il a participé au développement des Equipes Mobiles de Gériatrie en créant la 2ème unité en France en 1998. Il est responsable de l’Unité Pilote puis de Coordination Régionale en Oncogériatrie depuis sa mise en place. Le Dr Heitz est membre du Conseil exécutif puis du Directoire depuis 2007.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.