Le Pr Laurent Schmitt président de la Commission médicale d’établissement de Toulouse

Le Professeur Laurent Schmitt a été élu à la Présidence et le Docteur Marie-Christine Turnin, réélue à la vice-présidence de la Commission médicale d’établissement (CME) du CHU de Toulouse, mardi 8 Décembre 2015. Le Pr. Laurent Schmitt est élu dès le premier tour par 57 voix pour 59 votants. Il succède au Pr Pradère (2007-2015) salué pour son engagement en faveur d'un dialogue efficace entre les communautés médicales et administratives.

Le Professeur Laurent Schmitt a été élu à la Présidence et le Docteur Marie-Christine Turnin, réélue à la vice-présidence de la Commission médicale d’établissement (CME) du CHU de Toulouse,  mardi 8 Décembre 2015. Le Pr. Laurent Schmitt est élu dès le premier tour par 57 voix pour 59 votants. Il succède au Pr Pradère (2007-2015) salué pour son engagement en faveur d’un dialogue efficace entre les communautés médicales et administratives.
Un nouveau président et une vice-présidente réélue à la tête de la CME
Le Pr. Laurent Schmitt a obtenu son doctorat en médecine en 1982. Il est Professeur des universités –Praticien hospitalier dans la discipline de psychiatrie d’adultes. Il a été nommé chef du service de psychiatrie et psychologie médicale en 1996 et a assuré les fonctions de chef du pôle psychiatrie de 2011 à 2015. Membre du bureau de la CME au cours du dernier mandat, il était président de la Commission de révision des effectifs médicaux (CREM).

Le Dr Marie-Christine Turnin a obtenu son doctorat en médecine en 1983. Elle est Praticien hospitalier depuis 1993 spécialisée en endocrinologie et diabétologie. Elle assure aussi des activités dans le département d’information médicale (DIM). Membre du bureau de la CME au cours du dernier mandat, elle siégeait au directoire du CHU de Toulouse. Vice-présidente de la CME depuis le 1er décembre 2011, le Dr Marie-Christine Turnin vient d’être réélue dès le premier tour à cette fonction par 56 voix pour 57 votants.
Eric Dupeyron, Directeur général par intérim du CHU de Toulouse et l’ensemble des hospitaliers ont adressé leurs sincères félicitations à la nouvelle équipe.
Durant sa présidence, à la tête de la CME, le Pr Pradère a œuvré en concertation avec les directeurs généraux successifs. Son action a été placée au service de projets ambitieux et des transformations structurelles majeures. Il a ancré la stratégie médicale du CHU au cœur du projet d’établissement « stratégie horizon 2018 » avec le souci constant d’adapter l’offre de soins aux besoins de la population de la région. La Commission médicale d’établissement a, sous son impulsion, accompagné le développement de plateaux techniques à la pointe de la modernité, l’organisation des activités au sein d’hôpitaux thématisés, la recherche continue de la qualité de la prise en charge des patients, le développement de nouveaux parcours de soins ainsi que le décloisonnement et l’ouverture de l’hôpital sur son environnement.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.