Le Pr Thierry Piche élu à la tête de la CME du CHU de Nice

Universitaire, gastroentérologue à l’Hôpital de L’Archet et niçois de souche, le Pr Thierry Piche fédère les élus de la CME du CHU de Nice autour d’un projet de modernisation de l’Hôpital public dans un contexte budgétaire difficile, après l’ouverture du nouvel Hôpital Pasteur 2. Cette modernisation passe par la communication qu’il inscrit au centre de son mandat et qu’il placera au service des échanges d’information médicale entre les établissements de santé du département. Entouré de deux Vice-Présidentes, les Dr Isabelle Bereder et Sylvia Benzaken, le Pr Piche déploiera les nouvelles technologies en santé au sein de l’Université Côte d’Azur récemment labellisée pour son dynamisme et ses projets innovants.
Universitaire, gastroentérologue à l’Hôpital de L’Archet et niçois de souche, le Pr Thierry Piche fédère les élus de la CME du CHU de Nice autour d’un projet de modernisation de l’Hôpital public dans un contexte budgétaire difficile, après l’ouverture du nouvel Hôpital Pasteur 2. Cette modernisation passe par la communication qu’il inscrit au centre de son mandat et qu’il placera au service des échanges d’information médicale entre les établissements de santé du département. Entouré de deux Vice-Présidentes, les Dr Isabelle Bereder et Sylvia Benzaken, le Pr Piche déploiera les nouvelles technologies en santé au sein de l’Université Côte d’Azur récemment labellisée pour son dynamisme et ses projets innovants.
En gastroentérologie, ses travaux ont fait progresser les connaissances sur les mécanismes à l’origine des douleurs digestives dans les maladies inflammatoires, les allergies et les cancers. Co-fondateur de l’Association des Patients Souffrant du Syndrome de l’Intestin Irritable (APSSII), premier motif de consultation en Gastroentérologie, le Pr Thierry Piche introduit les médecines alternatives comme l’ostéopathie et l’hypnose afin de proposer aux malades de nouvelles solutions pour soulager leurs maux.
*Cette sculpture a été acquise grâce au fonds de dotation Aveni qui a organisé une souscription populaire pour la financer, une inititative conduite dans le cadre du projet culturel du CHU de Nice.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.