Le Pr Yves Cottin réélu à la Présidence de la CME du CHU Dijon Bourgogne

Le Professeur Yves Cottin, Chef du service de Cardiologie, et le Docteur Marie-Pierre Guenfoudi, Pharmacienne, ont tous deux été réélus à la majorité absolue (44 voix pour, sur un total de 53 votants), respectivement en tant que président et vice-présidente de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU Dijon Bourgogne. L’élection s’est déroulée lors de la séance du 16 novembre 2015.

Le Professeur Yves Cottin,  Chef du service de Cardiologie, et le Docteur Marie-Pierre Guenfoudi, Pharmacienne,  ont tous deux été réélus à la majorité absolue (44 voix pour, sur un total de 53 votants), respectivement en tant que président et vice-présidente de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU Dijon Bourgogne. L’élection s’est déroulée lors de la séance du 16 novembre 2015.
Les deux praticiens entament donc un second mandat à la tête de cette instance, postes qu’ils occupent depuis les précédentes élections en 2011.  Parmi les nombreux travaux conduits par la CME, trois dossiers se révèlent prioritaires : la cancérologie, l’établissement est en effet le premier  de la région pour le traitement du cancer, l’activité avec un très bon niveau à maintenir  (+6,6% en 2014) et enfin le rôle du CHU au sein de son territoire avec le renforcement des coopérations et l’implication du CHU dans la constitution d’un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT)
En savoir plus sur la Commission Médicale d’Etablissement (CME)
La CME participe de la bonne gouvernance des établissements de santé. Elle permet à l’ensemble des professions médicales (étudiants, praticiens hospitalier, assistants, internes, pharmaciens) d’être associées à la vie, à l’organisation et au fonctionnement des établissements de santé. A ce titre, elle travaille en synergie avec l’ensemble des professionnels – direction en premier lieu – et représente une interface majeure pour toutes les autres instances. Sa transversalité en fait également le représentant de toutes les spécialités, avec pour seul objectif commun la meilleure prise en charge des patients.
Parmi ses attributions, la CME prépare :
–  le projet médical
–  les mesures d’organisation des activités médicales, odontologiques et pharmaceutiques
–  les mesures relatives à la politique d’amélioration de la qualité.
Cette instance émet par ailleurs un avis sur :
–  le Projet d’Etablissement, les programmes de travaux et d’équipements matériels lourds
–  le projet de budget et les comptes de l’établissement
–  la constitution des réseaux de soins et les actions de coopération
–  le fonctionnement des services autres que médicaux, odontologiques et pharmaceutiques, dans la mesure où ils intéressent la qualité des soins ou la santé des malades
–  le projet de soins infirmiers
–  le bilan social, les plans de formation et les modalités de constitution des centres de responsabilité et la désignation de leur responsable
–  la création avec un ou plusieurs établissement(s) public(s) de santé (EPS) d’un EPS interhospitalier
La fonction de Président de la CME s’accompagne de plusieurs missions dont celle de Vice-Président du Directoire du CHU, et membre à titre consultatif du Conseil de Surveillance, auxquelles s’ajoutent les représentations locales, régionales et nationales.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.