Le premier scanner 64 barrettes à visée cardiologique en France

Surprenant, exceptionnel... les superlatifs ne manquent pas pour qualifier ce scanner de dernière génération appelé scanner 64 barrettes parce qu'il effectue 64 coupes en rotation. Cet équipement est le 1er en France à visée cardiologique. Ses images en 3D de très haute définition, délivrées en moins de 10 secondes sont un atout appréciable surtout pour un organe mobile comme le coeur. Cet équipement de pointe marque une véritable révolution dans l'imagerie coronaire et dans les applications diagnostiques et thérapeutiques de la radiologie.

Surprenant, exceptionnel… les superlatifs ne manquent pas pour qualifier ce scanner de dernière génération appelé scanner 64 barrettes parce qu’il effectue 64 coupes en rotation. Cet équipement est le 1er en France à visée cardiologique. Ses images en 3D de très haute définition, délivrées en moins de 10 secondes sont un atout appréciable surtout pour un organe mobile comme le coeur. Cet équipement de pointe marque une véritable révolution dans l’imagerie coronaire et dans les applications diagnostiques et thérapeutiques de la radiologie.


Avec le support de l’imagerie, la cardiologie actuelle devient moins invasive, un avantage précieux pour les patients quand il s’agit de faire le bilan d’une douleur thoracique atypique, de détecter en phase pré-opératoire des lésions coronaires chez des patients asymptomatiques, de visualiser et de caractériser une plaque ou une sténose coronaire, d’observer l’anatomie des coronaires et de rechercher en particulier une anomalie congénitale des coronaires. Grâce à ce scanner, il est désormais possible d’améliorer le dépistage de la maladie coronaire et d’assurer le suivi d’un patient coronarien (contrôle de pontages, contrôle de la perméabilité d’un sent) et d’étudier la morphologie des cavités cardiaques… Les applications en cardiologies sont potentiellement nombreuses.

« Avancée technologique déterminante en termes de qualité, de résolution d’image et de vitesse d’acquisition, le nouveau scanner 64 barrettes conforte la position et le rayonnement régional du CHU en tant que centre de référence en cardiologie. Ambition inscrite comme axe prioritaire du projet d’établissement 2001-2005. » souligne Jean-Pierre Dewitte, Directeur Général de l’établissement.

Mis en service depuis janvier 2006, le scanner 64 barrettes à visée cardiologique a été inauguré le mercredi 8 février 2006 au sein du pôle coeur-poumon du CHU de Poitiers, en présence de Jacques Santrot, président du conseil d’administration, de Jean-Pierre Dewitte, directeur général, du professeur Joseph Allal, coordonnateur du pôle coeur-poumon et de du docteur Jacques Drouineau, coordonnateur du pôle d’imagerie

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.