Le salon des familles : Marseille soigne l’accueil des proches du malade

"Un espace apaisant et convivial où se retrouver avec les siens, à l'hôpital tout en étant déconnecté de l'univers hospitalier". Ainsi se présente le nouveau salon des familles ouvert aux accompagnants des patients hospitalisés dans les services de chirurgie thoracique et d’urologie de l’hôpital Nord (AP-HM). Cette initiative est une des 50 mesures d’améliorations des conditions d’accueil et de confort des patients et visiteurs actées par l'AP-HM.
"Un espace apaisant et convivial où se retrouver avec les siens, à l’hôpital tout en étant déconnecté de l’univers hospitalier". Ainsi se présente le nouveau salon des familles ouvert aux accompagnants des patients hospitalisés dans les services de chirurgie thoracique et d’urologie de l’hôpital Nord (AP-HM). Cette initiative est une des 50 mesures d’améliorations des conditions d’accueil et de confort des patients et visiteurs actées par l’AP-HM.
"Le salon des familles est un espace ou le patient et son entourage pourront se poser, se reposer, partager, s’isoler, se restaurer, lire, s’évader de l’hôpital tout en étant présent" expliquent le Pr Pascal Thomas, responsable du service de chirurgie thoracique et le Pr Dominique Rossi, à la tête service de chirurgie urologique.
Ce salon a été conçu en collaboration avec les étudiants du Master Design, Innovation de l’université de Nîmes, une agence de design de service et d’innovation sociale (étrangeOrdinaire) et les comités d’usagers* de l’AP-HM, où siègent des représentants des usagers, des médecins et des infirmiers. Sa création était d’ailleurs l’une de leurs priorités.
Une fois imaginé et testé virtuellement par les usagers, le projet a pu aboutir grâce au soutien financier de la fondation Roche et de la Fondation de France.
En 50 mesures, l’AP-HM s’engage à soigner l’accueil !
L’AP-HM a fait de l’amélioration de l’accueil une priorité. Plusieurs groupes ont travaillé sur des actions concrètes à mettre en place au niveau de l’accueil au sens large, en suivant le parcours du patient : accueil avant l’arrivée à l’hôpital, arrivée à l’hôpital, accueil dans le service de soins, organisation de la sortie … Au total, 50 mesures ont été arrêtées, le salon des familles est l’une d’entre elles.
En savoir plus sur :
Les comités d’usagers de l’AP-H ont été fondées en 2014, dans le but d’associer les patients et les soignants à l’amélioration des conditions d’accueil à l’hôpital.
A lire également
Comités d’usagers : la dynamique du changement par la co-construction de l’avenir
5 comités d’usagers pour faire vivre la démocratie sanitaire
La Fondation Roche
Créée en 2004, la Fondation Roche, fondation d’entreprise de Roche Pharma France, a choisi depuis 2015 de lutter contre les inégalités d’accès à la santé qu’elles soient territoriales, sociales ou économiques. Les inégalités d’accès à la santé sont une réalité en France, et les citoyens ne sont pas tous égaux face à la maladie, ni dans la prévention, ni dans l’accès aux soins, ni dans l’accompagnement médical et social. L’ambition de la Fondation Roche est de contribuer à ce que chacun puisse vivre et vieillir en bonne santé.
Pour plus d’information : www.fondationroche.org
La Fondation de France
Forte de 45 ans d’expérience, la Fondation de France est le premier réseau de philanthropie en France. Elle réunit fondateurs, donateurs, experts bénévoles, salariés et des milliers d’associations, tous engagés et portés par la volonté d’agir. 
Dans tous les domaines de l’intérêt général, la Fondation de France agit au présent et prépare l’avenir : 
en répondant aux besoins des personnes vulnérables, avec des actions favorisant le lien social et respectant leur dignité et leur autonomie ;
en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès, qu’il s’agisse de recherche médicale, d’environnement, d’éducation, de culture ou de formation. 
 Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs.
www.fondationdefrance.org
étrangeOrdinaire
étrangeOrdinaire est une agence de design spécialisée en conception participative et en innovation sociale. » Notre métier c’est imaginer, prototyper et concevoir des expériences utilisateurs par les méthodologies du design » http://www.etrangeordinaire.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.