Légionellose lors de l’ouverture de l’HEGP : mise en examen de l’AP-HP

L'AP-HP a pris acte de sa mise en examen en tant que personne morale pour homicide involontaire, blessures involontaires, erreur de conception et de réalisation, fautes caractérisées ayant causé l'apparition de légionelles dans le réseau d'eau de l'Hôpital Européen Georges Pompidou lors de son ouverture, en 2000.

L’AP-HP a pris acte de sa mise en examen en tant que personne morale pour homicide involontaire, blessures involontaires, erreur de conception et de réalisation, fautes caractérisées ayant causé l’apparition de légionelles dans le réseau d’eau de l’Hôpital Européen Georges Pompidou lors de son ouverture, en 2000.

Cette mise en examen, qui intervient près de 9 ans après l’ouverture de l’instruction, va enfin permettre à l’AP-HP ainsi qu’aux familles des victimes de mieux comprendre les éventuelles responsabilités de l’AP-HP et des entreprises dans cette réalisation tout comme le lien de causalité direct de cette contamination avec certains décès.

Sans attendre les conclusions de l’instruction, l’AP-HP souhaite avant tout témoigner de sa solidarité avec les familles touchées comme avec les équipes hospitalières de l’ HEGP qui continuent de vivre douloureusement ces événements passés.

Aux patients qui lui font confiance, elle rappelle que cet hôpital est aujourd’hui classé parmi les meilleurs hôpitaux de France en matière de lutte contre les infections nosocomiales.

Communiqué de l’AP-HP du 2 septembre 2009

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.