Les cancers du poumon expliqués aux personnes malades

Chaque année, en Nord-Pas-de-Calais, près de 2 000 personnes apprennent qu'elles sont atteintes d'un cancer du poumon. Au niveau national le cancer du poumon est responsable de près de 25 000 morts, soit près d'un quart des décès masculins par cancer. Parce que savoir c'est avoir moins peur, un livret d'information sur le diagnostic et les traitements des tumeurs du poumon a été réalisé...

Chaque année, en Nord-Pas-de-Calais, près de 2 000 personnes apprennent qu’elles sont atteintes d’un cancer du poumon. Au niveau national le cancer du poumon est responsable de près de 25 000 morts, soit près d’un quart des décès masculins par cancer. Parce que savoir c’est avoir moins peur, un livret d’information sur le diagnostic et les traitements des tumeurs du poumon a été réalisé…

Apprendre qu’on est atteint du cancer du poumon est une épreuve et soulève de nombreuses questions :
– S’agit-il bien d’une tumeur du poumon ?
– De quelle tumeur, quelle est son extension ?
– Quels examens vais-je devoir subir ?
– Pour quels bénéfices, quels risques ?
– Quels sont les traitements qui peuvent m’être proposés ?
– Quels risques comportent-ils ?

Dans le cadre du Programme Régional de santé « CHALLENGE » (PRS cancers), des médecins hospitaliers et libéraux impliqués dans la prise en charge du cancer du poumon mais aussi des patients ont travaillé ensemble pour réaliser un livret d’information sur le diagnostic et les traitements des tumeurs du poumon.

Cette initiative va permettre aux malades du cancer du poumon de mieux comprendre leur pathologie et le processus de soin qui s’engage pour les soigner.

Parce que savoir c’est avoir moins peur, les auteurs ont clarifié dans ce livret d’information les réponses aux questions qui leur sont posées par les malades dont ils ont la charge.

Diffusé à 6 000 exemplaires dans toute la région, ce document sera remis aux personnes chez qui une tumeur du poumon a été diagnostiquée, par les médecins libéraux et hospitaliers impliqués dans la prise en charge du cancer du poumon.

Pour permettre un accès encore plus large à cette information, toutes les réponses sur le cancer du poumon sont consultables également sur
– le site internet du CHRU de Lille illustré par des photos voire des vidéos, http :// www.chru-lille.fr
– le site href= »http:// » target= »_blank » www.endolung.com, ouvert au grand public et aux professionnels de santé, réalisé par de nombreux pneumologues de toute l’Europe à l’initiative du Pr. Charles-Hugo Marquette, pneumologue au CHRU de Lille

Le Pr. Charles-Hugo Marquette se tient à votre disposition pour aborder dans le détail cette initiative d’information et répondre à vos questions sur les tumeurs du poumon
Mail : href= »mailto:c-maquette@chru-lille.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.