Pôles de référence, de recours et d'expertise mais aussi hôpitaux de proximité, les CHU sont les seuls établissements à pouvoir traiter toutes les pathologies. Chaque année, des millions de français font confiance à leurs équipes. Ainsi en 2017, les 32 CHU de France ont enregistré 5 millions de passages aux urgences, 6,3 millions d'entrées hospitalisation de court séjour et 18 millions de consultations. Mais leur contribution à l’amélioration de la santé de la population ne s’arrête pas là.

Pôles de référence, de recours et d’expertise mais aussi hôpitaux de proximité, les CHUsont les seuls établissements à pouvoir traiter toutes les pathologies. Chaque année, des millions de français font confiance à leurs équipes. Ainsi en 2017, les 32 CHU de France ont enregistré 5 millions de passages aux urgences, 6,3 millions d’entrées hospitalisation de court séjour et 18 millions de consultations. Mais leur contribution à l’amélioration de la santé de la population ne s’arrête pas là.
Campus hospitalo-universitaires et paramédicaux, ils forment les médecins et les professionnels de santé de demain soit près de 220 000 jeunes par an, 180 000 médecins, pharmaciens et dentistes et 40 000 élèves et étudiants inscrits en formation initiale dans leurs 274 écoles et instituts.
Laboratoires du futur, leurs chercheurs conçoivent des innovations thérapeutiques pour affiner les diagnostics, alléger les interventions chirurgicales ou améliorer le quotidien des patients. En 60 ans, les CHU ont signé près de 130 premières mondiales. Et les CHU sont encore bien plus…
Acteurs majeurs de l’économie,  ils emploient 400 000 collaborateurs dont 100 000 médecins. Créateurs de richesses, ils sont dotés d’un budget annuel de fonctionnement  qui s’élève à 31,48 milliards d’euros. Une manne pour l’économie car 1€ investi dans un CHU génère près de 2€ pour l’économie comme le démontrent toutes les études sur le sujet. 
Porteurs des valeurs d’humanité et d’égalité d’accès de tous à l’offre de soins, ils participent à une répartition plus équitable des ressources en santé par le biais des groupements hospitaliers de territoire dont ils sont les grands animateurs et des partenariats noués avec la médecine de ville.
Cités dans la cité, les CHU sont des projets urbains à part entière. Six d’entre eux vont être reconstruits. Ces projets d’ampleur témoignent de la capacité des CHU à se réinventer, à repenser sans cesse le modèle de « l’hospitalité universelle à la française ».

Télécharger l’intégralité des Données repères 2017

En détail les différentes contributions des CHU et leur ancrage territorial

Humanisme et excellence : les valeurs des CHU
Urgences, soins, expertises en CHU
Les CHU : campus hospitalo-universitaires
Recherche : les CHU, principaux contributeurs au progrès médical
Innovation : 50 avancées au cœur du CHU de demain
Les CHU, acteurs majeurs du modèle français de lutte contre les maladies rares
Les CHU dans la nouvelle approche territoriale
Les CHU, créateurs de richesse
Le CHU numérique
La France hospitalo-universitaire se reconstruit
Histoire des CHU

CHU DONNEES SYNTHETIQUES 2017

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.