Les CHU, grands témoins de l’histoire, vous donnent rendez-vous le 15 septembre #JEP2018

La 35ème édition des journées européennes du patrimoine organisées par le ministère de la Culture offre aux CHU l’opportunité de montrer au public un tout autre visage que celui de la performance et de l'excellence des soins. Lors de ce grand rendez-vous ils vont mettre en lumière leur histoire, empreinte de tradition d'hospitalité et d'attention à l'autre. Ce 15 septembre, les CHU ouvrent les portes de lieux prestigieux, témoins de la permanence de leurs valeurs et de leur capacité d'adaptation aux progrès de la médecine. Exemples à Amiens, Clermont-Ferrand, Paris et Grenoble.
La 35ème édition des journées européennes du patrimoine organisées par le ministère de la Culture offre aux CHU l’opportunité de montrer un tout autre visage que celui de la performance et de l’excellence des soins. Lors de ce grand rendez-vous ils vont mettre en lumière leur histoire, empreinte de tradition d’hospitalité et d’attention à l’autre.
Ce 15 septembre, les CHU vous invitent à découvrir des lieux prestigieux, témoins de la permanence de leurs valeurs et de leur capacité d’adaptation aux progrès de la médecine.  
Exemples à Amiens, Clermont-Ferrand, Paris et Grenoble.

Le CHU d’Amiens ouvre les portes de la chapelle du centre Saint-Victor  les 15 et 16 septembre 2018.
L’occasion de découvrir cette chapelle inaugurée lors de la création de l’Hospice Saint-Victor en 1891 et sacralisée le 8 mai et ses vitraux, une création des ateliers de C. Barré d’Amiens (1985).

Pour en savoir plus : http://www.chu-amiens.fr/notre-actualite/#13926

Le CHU de Clermont-Ferrand met en valeur la création plastique et littéraire
Inauguré en 2010, le site Estaing s’inscrit dans le XXIème siècle par sa conception, le choix des métaux et son ancrage dans le quartier Estaing. La rue intérieure de ce site est un lieu majeur d’animations culturelles. C’est ici que le Fonds régional d’art contemporain a installé deux de ses œuvres. Elles seront commentées au public par une spécialiste. 
Lors de cette journée, deux enseignantes exerçant à Estaing feront découvrir un conte imaginé et illustré par les enfants et les adolescents hospitalisés « Une plume sur l’oreiller ».
L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris décline le thème  des journées « l’art du partage » dans 7 de ses établissements
Les hôpitaux Avicenne et Bicêtre mettent en valeur leur richesse architecturale. L’hôpital Cochin rappelle l’origine religieuse du site et fera visiter le cloître de Port-Royal.

Le cloître de Port-Royal, un lieu historique unique au cœur de Paris  ©AP-HP
L’hôpital Corentin-Celton lie découverte architectural et arts plastiques et musicaux. L’Hôpital La Rochefoucauld ouvre ses jardins, Saint-Louis mettra à l’honneur son musée des moulages, une collection unique au monde de 4800 pièces réalisées de 1867 à 1958 par Jules Baretta et ses successeurs. L’Hôpital Necker-Enfants-Malades donne une conférence en hommage au Pr Robert Debré suivie par une découverte du patrimoine de l’hôpital et de l’exposition de dessins de Jo Little. L’Hôpital Robert-Debré aborde le thème des « enfants et l’hôpital au fil du temps » et propose une visite de son architecture atypique.
Pour tout renseignement https://aphp.fr/contenu/jep2018-la-decouverte-du-patrimoine-de-lap-hp
Le CHU de Grenoble propose un détour par la pharmacie hospitalière du début du siècle au Musée grenoblois des sciences médicales* et une promenade dans son jardin botanique avec une initiation aux vertus thérapeutiques des plantes**

*Inscription Musee@chu-grenoble.fr
**Inscription serge.krivobok@univ-grenoble-alpes.fr

Marie-Georges Fayn

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.