Les CHU relaient la semaine de lutte contre le cancer – 8 au 14 mars

Acteurs essentiels de la lutte contre le cancer, les CHU relaient la campagne d'information nationale orchestrée par la ligue contre le cancer du 8 au 14 mars 2010. Cinq exemples de mobilisation à Besançon, Marseille, Nancy, Nîmes et Poitiers...

Acteurs essentiels de la lutte contre le cancer, les CHU relaient la campagne d’information nationale orchestrée par la ligue contre le cancer du 8 au 14 mars 2010. Cinq exemples de mobilisation à Besançon, Marseille, Nancy, Nîmes et Poitiers…

En Franche-Comté chaque année, on dénombre près de 674 nouveaux cas de cancer colorectal et 317 décès. Le CHU de Besançon a donc naturellement souhaité participer à la campagne de mobilisation pour le programme de dépistage organisé du cancer colorectal. Ainsi, le 11 mars, il organise une journée d’information et de sensibilisation sur le dépistage de ce cancer.
L’Adeca de Franche-Comté présentera, sous forme d’exposition, les résultats de la première campagne de dépistage qui se terminera en juin 2010.
Patients, visiteurs et personnels bénéficieront de toutes les informations utiles concernant notamment les modalités du dépistage et son importance. Les informations dispensées seront également relayées grâce aux outils de communication de l’Institut National du Cancer.

Durant la semaine nationale de lutte contre le cancer, Marseille met l’ERI® à l’honneur. L’Espace de Rencontres et d’Information dédié au cancer a été inauguré à l’hôpital de la Timone. Situé au coeur de l’établissement (au rez de chaussée), ce lieu ouvert à tous, est entièrement dédié à l’échange, l’écoute et la recherche d’informations sur la maladie cancéreuse et sa prise en charge. Né d’un partenariat entre la Ligue contre le Cancer, Sanofi-Aventis France et l’AP-HM, l’Espace de Rencontres et d’Information répond à un besoin exprimé par les malades au cours des premiers Etats Généraux de la Ligue contre le Cancer “Etre écouté, pouvoir formuler ses questions, se sentir compris et soutenu” et repris par le Plan Cancer I et II.

Les activités et l’information délivrées à l’ERI® contribuent à une amélioration continue de la relation patients-médecins. Mieux informé le patient développe une plus grande compliance à son traitement.

Autre action d’information : le forum santé sur le thème « Cancers : comment les prévenir ? comment les guérir ? Le 4 février dernier, les lecteurs de la Provence ont pu poser leurs questions à deux éminents spécialistes : le Pr Florence Duffaud, chef du service d’oncologie médicale à la Timone et le Pr Christian Coulange, chef du service d’urologie à l’hôpital de la Conception. Une initiative portée par le Quotidien la Provence et Astra Zeneca en partenariat avec l’Université de la Méditerranée et l’AP-HM.

La Fédération de cancérologie du CHU de Nancy
A l’occasion de la Semaine de lutte contre le cancer, le CHU de Nancy lance une campagne d’information auprès du grand public via son site Internet et s’associe à l’ADECA 54 (Association pour le DEpistage des Cancers), organisatrice locale de la campagne de sensibilisation sur le cancer colorectal. Le CHU prend en charge une majorité de patients atteints de pathologies cancéreuses : plus de 5 200 en 2009 soit 19% de l’ensemble des séjours dans l’établissement. Constituée de l’ensemble des services cliniques, biologiques, histo-pathologiques et d’imagerie qui accueillent les patients porteurs d’une pathologie cancéreuse au CHU, la Fédération de Cancérologie joue un rôle important dans le réseau lorrain d’oncologie (ONCOLOR) par sa participation au Site Hautement Spécialisé Hospitalo-Universitaire de Nancy (SHS) et par son investissement dans la construction du Pôle Régional de Cancérologie (PRC) en collaboration avec le Centre Alexis Vautrin (CRLCC CAV).

Ses missions
– coordination, développement des activités de soins et de la qualité de la prise en charge, amélioration de l’accompagnement des malades et de leur famille
– enseignement et recherche

Programme d’ici 2012
– renforcement de la coordination médicale au sein de la Fédération
– développement d’un axe Oncogériatrie
– mise en place de nouvelles RCP (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire) en ophtalmologie et en pédiatrie entre autre
– mise en place d’une structure Psycho-Oncologie
– développement du projet de Pôle régional de Cancérologie

La recherche clinique, épidémiologique et biologique est une activité majeure des services de la Fédération. En 2009, 144 essais ont été ouverts incluant plus de 360 patients.

Au CHU de Nîmes où un pôle oncologie s’est ouvert il y a 3 ans, les professionnels tiendront des stands dans le hall d’accueil du CHU Caremeau Sud le lundi 8 mars 2010, entre 14h00 et 16h00. Les professeurs, médecins et cadres de santé mobilisés à cette occasion apporteront aux visiteurs des réponses précises aux questions essentielles qu’ils se posent sur la prévention, les outils de diagnostics (l’imagerie médicale, la biologie), le dispositif d’annonce, les filières internes, la prise en charge pluridisciplinaire (la radiothérapie, l’oncologie médicale, les spécialités d’organes), les progrès réalisés notamment grâce aux technologies de pointe comme le robot chirurgical. Des livrets seront mis à disposition par l’Institut National du Cancer.

Etablissement référent dans la prise en charge du cancer, le CHU de Nîmes s’est engagé dans
– la formalisation du Centre de Coordination en Cancérologie (3C)
– la consolidation du plateau technique de Cancérologie
– le regroupement de l’activité de radiothérapie gardoise (les 4 accélérateurs de particules) au CHU de Nîmes
– la définition d’un projet de recherche en Cancérologie fondé sur des partenariats Public/Privé et notamment industriels.
– La création de réseaux intra et interrégionaux afin de proposer une coordination efficace et complémentaire entre tous les établissements publics et privés.

A Poitiers, le 24 mars l’Espace de rencontres et d’information (ERI) du nouveau Pôle régional de cancérologie propose une réunion d’information sur le cancer colorectal : quels dépistages ? quels traitements ?
Tout au long de l’année l’ERI invite les patients et leurs proches aux pauses musicales interprétées par des musiciens professionnels ou amateurs. Des « Moments d’échange et de convivialité » sont aussi spécialement organisés à leur attention tous les lundis après-midi en collaboration avec le Comité départemental de la Ligue contre le cancer. Et régulièrement les équipes soignantes et médicales répondent aux questions du public lors de réunions d’information. Prochains rendez-vous : Le soleil en questions ? le 19 avril, Le cancer de la prostate le 15 septembre, Le cancer du sein au cours du mois d’octobre.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.