Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Les directeurs d'hôpital choqués par la diffusion des fiches expliquent tout l'enjeu d'une démarche de qualité

Réseau CHU - vendredi 13 avril 2018. 2291 vu(s)

L'Association nationale des Directrices et Directeurs d’Hôpital (ADH) s'est dite "particulièrement choquée par l’instrumentalisation du système des « fiches de signalement des événements indésirables" (FEI) survenue à Toulouse ». Dans un communiqué en date du 12 avril 2018 signé de son Président, Frédéric Boiron, et de son Bureau, l'ADH condamne le procédé qui "montre une totale méconnaissance des réalités hospitalières et des politiques de qualité mises en place dans les CHU et les hôpitaux publics". "Les auteurs de cette prétendue fuite ne font que porter gravement atteinte à l’hôpital, au mépris des personnels qui y exercent et des patients qui y sont accueillis".  

L’ADH se joint aux Conférences nationales des CHU, à la Fédération Hospitalière de France, pour apporter son total soutien à la gouvernance et aux personnels du CHU de Toulouse. Elle rappelle que le système des FEI est mis en place dans la quasi-totalité des établissements de santé, dans une logique de qualité au bénéfice des patients. 

Identifier les risques pour les prévenir relève d'une politique de qualité moderne

Les prises en charge médicales et hospitalières sont évidemment des activités à risques. L’important, selon l'ADH, n’est pas de les nier, mais de s’organiser au mieux pour les prévenir et, lorsque des incidents surviennent, de les traiter et les faire cesser. 

La politique qualité moderne se fonde justement sur le bon repérage de ces « événements indésirables », pour en assurer la traçabilité, le traitement, le retour d’expérience, pour progresser dans l’intérêt des patients. 

Evénements indésirables : il ne s'agit pas de blâmer mais de comprendre ensemble

Dans cet esprit, depuis des années les hôpitaux ont mis en place des politiques de « non sanction » : lorsqu’un incident survient, hors d’un comportement fautif, on ne cherche pas des responsables mais on s’emploie à comprendre les causes pour adapter l’organisation.   

Ces Fiches permettent ainsi à tout agent hospitalier, quel que soit son métier, de participer à la démarche. Elles permettent aussi de préserver l’anonymat de ceux qui le souhaitent. Il s’agit d’une politique ouverte, positive, animée par la volonté de progresser et non de « cacher » quoi que ce soit. Ce sont évidemment des documents internes. 

Cette prétendue « fuite » illustre "les excès de « l’hôpital-bashing » qui perd tout lien avec la réalité". 

Et de conclure "Les auteurs de cette diffusion devraient s’inspirer pour eux-mêmes des techniques d’assurance-qualité pour la conduite de leurs activités à l’avenir". 

________

En savoir plus sur l'Association des directeurs d'hôpital
Fondée en 1961, l’Association s'est donnée pour mission de renforcer les liens de camaraderie et de solidarité interprofessionnels, de défendre et promouvoir les intérêts de la fonction de direction tout en garantissant une neutralité politique, religieuse, culturelle et syndicale. Au fil des ans l’Association a structuré son activité autour de la formation et de l’animation de réseaux, tout en favorisant le développement d’échanges et de débats.
L’ADH détient une forte représentativité socio-professionnelle et géographique : Directeurs d’hôpital adhérents 34% sont chefs d’établissement (directeurs, directeurs généraux de CHU, directeurs d’ARH), 60% sont adjoints 6% en cours de formation (élèves directeurs d’hôpital EDH). A son actif des enquêtes inédites sur la procédure d’évaluation ; la vision du métier ; la « fusion des corps » ; l’égalité femmes-hommes, la perception des membres des conseils de surveillance.
Tous les ans, l’ADH organise des journées nationales au Parc Floral de Vincennes, les XXVIes se sont tenues les 15 et 16 mars derniers 

http://www.adh-asso.org/


Catégorie : Réseau CHU, Newsletter 934 - 17/04/2018

Pour plus d’information : Réseau CHU

  • Marie-Georges FAYN / Betty MAMANE,

    GROUPE PROFESSION SANTE
    1 rue Augustine Variot
    92245 Malakoff

  • Email : infos@reseau-chu.fr

    Standard : 01 78 12 21 92


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 12 décembre : journée nationale de lutte contre l'hypertension
  • 18 décembre : Journée internationale des migrants
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  10-12-2018